fermer
retour en haut de la page

Les scientifiques alertent l’humanité sur les liens entre microorganismes et changement climatique

À l’occasion des 60 ans du BRGM, service géologique national et membre fondateur de la FRB, la FRB revient sur l’importance cruciale des microorganismes en mettant en avant une synthèse parue au mois de juin dernier dans la revue Nature et intitulée : « Les scientifiques alertent l’humanité sur les liens entre microorganismes et changements climatiques ».

 

Cette synthèse de connaissances rappelle le rôle central des microorganismes dans les causes biologiques du changement climatique. Elle montre comment ceux-ci affectent le climat mais aussi comment, par rétroaction, ils sont affectés par les changements globaux.

 

Les auteurs appellent à ce que cette « majorité microscopique » ne soit plus « l’éléphant invisible dans la pièce ». Les enjeux sont trop importants : intégrer leur fonctionnement, c’est se permettre de comprendre comment les êtres vivants peuvent s’adapter aux changements climatiques. À défaut, la science n’aura qu’une compréhension limitée de la biosphère et de ses réponses à ces changements, ce qui compromettra les efforts déployés dans ce domaine pour créer un avenir écologiquement durable.

 

Retrouvez la synthèse complète dans les ressources téléchargeables ci-dessous. 

[Ipbes 6] Dégradation et restauration des terres – Lacunes et besoins de connaissances

Après la sortie du rapport d’évaluation « Dégradation et restauration des terres », l’Ipbes organise une conférence web – du 14 janvier au 4 février – dédiée aux lacunes et besoins de connaissances.
L’objectif : stimuler la production de nouvelles connaissances scientifiques.
En partant du rapport, conférenciers et participants identifieront et prioriseront les besoins en informations scientifiques pour étayer les décisions des politiques, des gestionnaires et autres acteurs.

 

L’Ipbes diffusera les conclusions sur les besoins de recherche auprès des décideurs et des agences de financement. La FRB relaiera également les conclusions sur son site et dans les réseaux concernés, dont le Comité français pour l’Ipbes.

Ouverte à tous, cette conférence en ligne, consultative et interactive, se déroulera en plusieurs temps :

  • 14 janvier : webinaire d’ouverture
  • 14-18 janvier : forum, quelles lacunes ?
  • 21-25 janvier : forum, quels besoins ?
  • 28 janvier – 1er février : forum, quelles pistes d’actions ?
  • 4 février : webinaire de clôture

 

En tant que chercheurs, acteurs ou décideurs, vous pouvez :

  • Contribuer directement (en anglais) à la consultation et aux échanges sur le site de la conférence : il suffit simplement de vous inscrire sur le site.
  • Synthétiser votre message (en anglais ou français) pour l’un ou l’autre temps de la conférence et le faire remonter via la participation de la FRB avant chaque mercredi.

 

Accéder au site de la conférence.

Dégradation et restauration des terres, les principaux messages de l’évaluation IPBES

Pour réaliser cette évaluation, plus d’une centaine d’experts internationaux issus de 45 pays ce sont réunis pour évaluer l’état des connaissances sur la dégradation et la restauration des sols. Ils ont tiré leurs informations de plusieurs milliers de sources : travaux scientifiques, rapports techniques et savoirs traditionnels et locaux. Rassemblées dans les « Résumés pour décideurs », les conclusions-clés visent à orienter les décisions relatives aux politiques publiques et aux actions du secteur privé et des citoyens en faveur de la préservation de la biodiversité.

Pour mettre en avant des messages synthétiques, la FRB propose un dépliant issu du rapport Dégradation et restauration des terres.

Mieux connaître les sols et leurs enjeux

Toutes les vidéos sont à découvrir dans la rubrique « La Biodiv’ par les chercheurs » du Biodiv’Mag : 

  • Les sols, un patrimoine riche mais fragile, par Jean-François Silvain, président de la FRB.
  • La ville recyclable, par Marc Karszynski, président du Lifti.
  • L’ABC : pour un inventaire de la biodiversité sur les communes, par Antoine Cadi, directeur de la recherche et de l’innovation à CDC Biodiversité. 
  • Biodiversité des sols, il n’y a pas que les vers de terre (sous) la terre ! par Sébastien Barot, directeur de recherche à l’IRD.
  • Les arbres : les grands alliés des sols, par Jean-Maris Deshoux, ingénieur territorial en environnement. 
  • Comment les terrils du nord de la Frande sont-ils devenus des îlots de biodiversité ? par Guillaume Lemoine, ingénieur écologue. 
  • Vous ne verrez plus les pistes de ski come avant ! Par Stéphanie Gaucherand, chercheuse à l’Irstea. 
  • Restauration des sols : un aspirateur pas comme les autres, par Jean-Louis Morel, professeur à l’université de Lorraine.
  • Ne cachons plus la pollution sous le tapis des sols ! par Christel de la Hougue, déléguée générale de l’UPDS (Union des professionnels de la dépollution des sites)
  • Quand un cimentier restaure les carrières en terres agricoles grâce à la biodiversité, par Camille Bayle, ingénieure agronome pour le groupe Vicat. 

Sols vivants – La face cachée de la biodiversité

Le sol est le support de la vie terrestre. Il est indispensable aux plantes et permet l’agriculture. L’essentiel de notre alimentation et celle d’une large partie des animaux terrestres en dépend donc. Il y a aussi de fortes interactions entre les sols et le changement climatique. Les enjeux autour des sols sont donc nombreux et très forts.

Mais comment fonctionne le sol et d’abord qu’y trouve-t-on ?

 

Consultez la Clé pour comprendre dans les ressources ci-dessous.