fermer
retour en haut de la page
La Fondation
Accueil > La Fondation > Recrutement

Recrutement

La FRB a été créée en 2008 et réunit les organismes publics de recherche, les associations de défense de l’environnement, les gestionnaires d’espaces et de ressources biologiques, ainsi que les entreprises.
Elle constitue un point de convergence entre la science et la société, autour des défis que doit aujourd’hui relever la recherche sur la biodiversité.

 
En savoir plus sur la FRB
Candidature spontanée

Vous pouvez nous adresser vos candidatures spontanées en envoyant un mail au secrétariat : Mail

Post-doctorat FRB-Cesab - Diversités taxonomiques et fonctionnelles des communautés végétales des corridors et lisières le long d’un gradient européen

Lieu : FRB – Cesab, 5, rue de l’École de Médecine, 34000 MONTPELLIER
Durée : CDD (Contrat à Durée Déterminée), 18 mois
Rémunération : 2518 € brut mensuel
 
Date limite de réception des candidatures: 30 septembre 2021
Début du contrat : octobre 2021
Contexte et structure d’accueil
  • Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité
 
La FRB a été créée en 2008 et réunit les organismes publics de recherche, les associations de défense de l’environnement, les gestionnaires d’espace et de ressources biologiques, ainsi que les entreprises. Elle constitue un point de convergence entre la science et la société, autour des défis que doit aujourd’hui relever la recherche sur la biodiversité.
 
  • CESAB
 
Le Centre de synthèse et d’analyse de la biodiversité (Cesab) est un programme phare de la FRB et a pour objectif de mettre en œuvre des travaux innovants de synthèse et d’analyse des jeux de données déjà existants dans le domaine de la biodiversité. Faire progresser les connaissances, développer la culture et la collaboration, faciliter les liens entre les disciplines scientifiques et avec les acteurs, sont les principaux objectifs du Cesab, qui accueille chaque année un grand nombre de chercheurs de tous les continents. 
Missions et activités principales
Le projet BRIDGE est un projet international financé par la FRB (Fondation française pour la Recherche en Biodiversité) ainsi que par le programme ITTECOP (Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages). L’objectif principal de BRIDGE est de comprendre comment les interactions entre corridors routiers, corridors fluviaux et lisières agricoles influencent les diversités taxonomique et fonctionnelle sur un gradient européen. Un objectif plus spécifique consiste à faire la part de cette influence à l’échelle paysagère (organisation et connectivité paysagères) et locale (notamment, perturbations physiques et niveau trophique des substrats). A l’échelle des paysages, notre hypothèse est que la proximité géographique (voisinage, contact, intersection) entre les trois types d’habitats ciblés favorise à la fois la diversité taxonomique (espèces) et fonctionnelles (traits), et que cette diversité résulte d’une plus grande connectivité et d’une plus grande dispersion entre les habitats. A l’échelle locale, notre hypothèse de travail est que la nature et l’intensité des perturbations physiques et le stress trophique ont un effet important sur la redondance ou la complémentarité fonctionnelle ainsi que la similarité taxonomique entre les différents habitats. A un niveau appliqué, nous chercherons à identifier quels facteurs écologiques et quelles configurations paysagères conditionnent des biodiversités ciblées comme objectifs ou comme des risques dans l’optique de l’aménagement des territoires.
 
Le/la candidat/e devra :
  • Assurer la coordination entre les partenaires du projet (localisés en France, au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne, au Canada et aux Etats-Unis d’Amérique) et le bon déroulement des tâches principales associées au projet
  • Contribuer à la mise en place, à la standardisation et à la gestion d’une base de données commune issue de différents jeux de données environnementales et floristiques, fournies par les partenaires européens
  • Dériver de ces données des variables synthétiques, par exemple des indicateurs des diversités taxonomique et fonctionnelle, des traits biologiques et écologiques, et utiliser ces données synthétiques pour tester des hypothèses écologiques à l’aide de modèles statistiques.
 
  • Environnement de travail
 
Le/la stagiaire postdoctoral/e sera hébergé/e par le Cesab à Montpellier. Le/la titulaire du poste sera encadré/e par Eric Tabacchi (CNRS, Toulouse) et par Guillaume Fried (ANSES, Montpellier) et bénéficiera de l’expertise de l’ensemble des membres du projet (8 personnes de six pays distincts, spécialistes de la botanique, d’aménagement du territoire, des invasions biologiques et de l’écologie fonctionnelle). Le Cesab assurera un support méthodologique et logistique (budget spécifique pour l’achat d’une station de travail et pour 30 jours de missions dévolues aux rencontres avec les responsables du projet. Le financement du projet BRIDGE inclut aussi les missions et frais relatifs aux publications et présentations scientifiques.
 
  • Qualifications attendues
 
Le/la candidat/e devra démontrer des compétences solides en gestion des données de façon à pouvoir homogénéiser les données floristiques et environnementales issues des différents partenaires (France, Espagne, Italie, Royaume-Uni), obtenus via des mesures de terrain, de l’imagerie de télédétection ou de cartes. Le projet prévoit l’utilisation de données spatialisées à l’aide d’un SIG et de diverses méthodes statistiques, inférentielles et/ou multivariées, mises en œuvre avec R ou d’autres logiciels. Une solide expérience en écologie des communautés, en écologie du paysage et en modélisation écologique est attendue. De même, de bonnes connaissances en botanique et une expérience des méthodes visant à la description des diversités taxonomique et fonctionnelle (incluant l’utilisation des traits végétaux) constitueront un avantage pour la candidature. Une maîtrise des techniques de gestion des références bibliographiques scientifiques est également attendue.
Modalités de candidatures
Envoyer CV et lettre de motivation par e-mail à eric.tabacchi@univ-tlse3.fr et guillaume.fried@anses.fr avant le 30 septembre 2021, minuit (heure de Paris).

Ingénieur.e chargé.e de l’animation au Pôle national de données de biodiversité (PNDB)

Lieux : Muséum national d’Histoire naturelle, Jardin des Plantes, Paris 5e, dans les locaux dont l’UMS PatriNat dispose. La personne recrutée disposera également d’un bureau dans les locaux de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB), Maison des Océans, 195 rue Saint Jacques, Paris 5e, pour l’accomplissement des missions de synergies avec la FRB. Télétravail envisageable dans le cadre des dispositions mise en place par l’employeur. 
 
Type de contrat : CDD de projet (Contrat à Durée Déterminée)
Durée : 12 mois renouvelable
Rémunération : selon expérience
 
Date limite de réception des candidatures: 31 août 2021
Début du contrat : à partir de mi-septembre 2021
 
Consulter l’offre
 
Contexte
Le 8 mars 2018, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a inscrit sur sa feuille de route la création d’une nouvelle infrastructure de recherche (IR) intitulée Pôle National de données de biodiversité (PNDB). Cette infrastructure numérique est portée par 19 établissements de recherche. Elle est mise en œuvre par le Muséum national d’Histoire naturelle, plus particulièrement son Unité mixte de service « Patrimoines naturels » (PatriNat). Elle bénéficie du soutien de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB), notamment dans le domaine de la communication et de l’animation. Les missions du PNDB s’inscrivent dans une approche FAIR (pour des objets de recherche, dont les données sont Faciles à trouver, Accessibles, Interopérables, Réutilisables), et consistent à :
  • fournir un accès aux jeux de données et de métadonnées, à des services associés et à des produits dérivés des analyses ;
  • promouvoir l’animation scientifique pour identifier les lacunes et favoriser l’émergence de synergies et de dispositifs portés par des communautés d’utilisateurs et producteurs de données ;
  • faciliter le partage des pratiques avec les autres communautés de recherche ;
  • favoriser la cohérence avec les efforts nationaux, européens et internationaux relatifs à l’accès et à l’exploitation des données de recherche sur la biodiversité, et à la promotion de produits et services les concernant.
 
L’employeur est la Fondation pour la Recherche sur la biodiversité (FRB). L’emploi est affecté à l’unité chargée de la mise en œuvre du PNDB, PatriNat. Il est placé sous la responsabilité fonctionnelle du chef de projet PNDB et sous la responsabilité hiérarchique du directeur de l’équipe « Centre de données et services » de cette unité. Cette équipe travaille en étroite interaction avec d’autres équipes de PatriNat, notamment « Données », « Applications », avec d’autres unités proches telles que « Bases de données de Biodiversité, Ecologie, Environnement et Sociétés » (BBEES) et avec la FRB.
 
Missions et activités principales
La personne chargée de l’animation :
 
  • Participera à l’élaboration de la stratégie générale d’information et d’animation du PNDB et assurera son déploiement afin de promouvoir les avantages liés à l’utilisation de ses outils et services, développés en propre et par ses partenaires, auprès des (ré)utilisateurs et des producteurs de données.
  • Appuiera le volet d’animation technique porté par les équipes techniques, en déployant la communication et la diffusion des outils et services techniques de gestion et d’analyse des données développés au sein du PNDB et par ses partenaires.
  • Appuiera le volet d’animation scientifique porté par le Conseiller ou la Conseillère scientifique et les Comités d’experts, en contribuant à sa mise en œuvre.
  • Organisera l’interface entre ces différentes composantes de l’animation, et participer à l’animation les autres systèmes d’information portés par l’UMS Patrinat (SIB, SINP, INPN, GBIF, etc.) dans une optique de cohérence et de mutualisation de l’offre de services.
 
 
Activités :
 
  • Organiser le dialogue entre les différentes parties prenantes dans le domaine de l’animation, de la formation, de l’information et de la communication.
  • Analyser les publics et besoins pour définir les supports nécessaires.
  • Réaliser de supports d’information, de formation, d’animation et de communication.
  • Mettre en place des réunions d’information, de séminaires pour des audiences plus ou moins larges.
  • Coordonner et organiser l’ingénierie de formation (logistique, suivi, évaluation).
  • Contribuer à la réalisation des supports techniques, des guides à destination des potentiels contributeurs et (ré)utilisateurs qu’ils soient engagés dans des Infrastructures de Recherche nationales ou au sein d’UMR/UMS.
  • Contribuer à l’organisation d’ateliers d’animation scientifique et de formation conjointe (notamment avec le GBIF sur le sujet des datapapers, avec le SIB sur le sujet métadonnées).
  • Appuyer le chef de projet dans les actions de communication liées à la participation du PNDB aux réseaux nationaux ou internationaux (GDR Ecostat, DevLog, Interpôles, Allenvi, etc.) et internationaux (GEO BON, DataOne, Biodiversa, EuropaBON, etc.).
  • Renforcer la synergie des activités du PNDB avec les missions d’intérêt collectif portées par la FRB et notamment les activités du centre de synthèse et d’analyse de données sur la biodiversité (Cesab), le comité scientifique du GET biodiversité d’Allenvi, le partenariat européen Biodiversa, le réseau Eklipse, le réseau IENE etc.
 
Modalités de candidatures
Le dossier de candidature est à envoyer avant le 31 août 2021 à :
Yvan Le Brasyvan.le-bras@mnhn.fr
 
Ce dossier comprendra :
  • une lettre de motivation ;
  • un curriculum vitae détaillé.
 
Consulter l’offre