fermer
retour en haut de la page
La Fondation
Accueil > La Fondation > Recrutement

Recrutement

La FRB a été créée en 2008 et réunit les organismes publics de recherche, les associations de défense de l’environnement, les gestionnaires d’espaces et de ressources biologiques, ainsi que les entreprises.
Elle constitue un point de convergence entre la science et la société, autour des défis que doit aujourd’hui relever la recherche sur la biodiversité.

 

En savoir plus sur la FRB

 

Candidature spontanée

Vous pouvez nous adresser vos candidatures spontanées en envoyant un mail au secrétariat : Mail

[FRB] Chargé.e de mission Data scientist

Lieu : FRB-Cesab, 5 rue de l’École de Médecine, 34000 Montpellier;
Type de contrat : CDD de 24 mois à temps plein ;

Rémunération : à partir de 2620€ brut mensuel, selon la grille salariale de la FRB ;

Avantages : tickets restaurant, avantages réglementaires (prise en charge d’une partie des coûts de mutuelle, d’abonnement de transport domicile-travail), télétravail possible jusqu’à 3 jours par semaine ;

Date limite de candidature : 28 juin 2024 ;

Prise de poste : à compter de septembre 2024.

Le programme Pressions anthropiques et Impacts sur la Biodiversité terrestre :
 
Dans le cadre de la mise en place du  programme national de « surveillance de la biodiversité terrestre » porté par l’Office français de la biodiversité (OFB) visant à mesurer, identifier et suivre l’influence des activités humaines sur la biodiversité et les pratiques les plus vertueuses à valoriser, le ministère de la Transition écologique (MTE) et la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) financent un programme de recherche sur les « Impacts sur la biodiversité terrestre dans l’anthropocène ». Les projets financés portent sur la caractérisation des impacts positifs, négatifs ou l’absence d’impacts des activités humaines et des pressions induites sur l’état et la dynamique de la biodiversité terrestre.
 
Missions et activités principales :
 
La personne recrutée intégrera l’équipe de la FRB et plus directement l’équipe montpelliéraine (composée de 15 personnes, dont 2 data scientists, 10 post-doctorant.es, une chargée de communication et 2 gestionnaires administratives). Elle travaillera au sein du pôle “Science et communautés de recherche” dont fait partie le Cesab. Placée sous l’autorité fonctionnelle de la directrice du Cesab, elle travaillera en étroite collaboration avec :
1/ la pilote du programme “Pressions anthropiques et impacts sur la biodiversité terrestre,
2/ les porteur.euses des projets de synthèse de données financés dans le cadre de ce programme, avec pour mission de fournir un appui en data science et
3/ avec les deux chargé·es de mission data scientist de l’équipe.
 
En outre, lorsque la personne recrutée se sera familiarisée avec les problématiques de chaque projet, elle aura pour mission de faciliter la collaboration entre les différents groupes de recherche en identifiant des thématiques communes et en coordonnant les échanges de jeux de données et de méthodes. Enfin, elle aura pour mission de contribuer à valoriser les résultats des projets auprès des partenaires (MTE et OFB), notamment sous la forme de visualisations graphiques.
Profil recherché :
 
Un profil orienté analyse de données/ recherche est souhaité (diplôme requis : diplôme d’ingénieur/master ou doctorat), avec une expertise en écologie/environnement et statistiques. Le.la candidat.e idéal.e sera une personne très motivée, avec une formation interdisciplinaire et une expérience en animation scientifique.
 
Compétences requises :
  • Maîtrise avancée du langage R.
  • Connaissances en écologie.
  • Traitement et analyse statistique de données appliquées à l’écologie.
  • Compétences en fouille et en visualisation de données.
  • Compétences en systèmes d’information géographiques et analyses spatiales.
  • Bonne connaissance du logiciel Git et des plateformes GitHub / GitLab.
  • Compétences en programmation lettrée (R Markdown / Quarto).
  • Maîtrise du français écrit et oral.  Pratique courante de l’anglais écrit et oral.
  • Capacité à communiquer avec des interlocuteurs variés de différentes nationalités et pédagogie.
  • Autonomie, rigueur, sens de l’organisation et de l’anticipation.
  • Capacité à mener plusieurs projets de front, grande flexibilité et polyvalence, fluidité dans la transmission d’information.
  • Capacité d’adaptation, d’écoute et de dynamisme positif au sein d’une équipe pluri-acteurs
 
Compétences appréciées :
  • Connaissances en Python, SQL, Bash, etc.
  • Expérience avec le cloud computing et utilisation de clusters de calculs.
  • Développement de sites web.
  • Développement d’outils (packages R, applications R Shiny).
 

+ d’infos sur les missions et activités principales, sur le profil,
les compétences et qualités recherchées sur la fiche complète à télécharger ci-dessous.

>> Télécharger la fiche complète <<
 

Modalités de transmission des candidatures :
 
Les candidatures devront être envoyées à cesab@fondationbiodiversite.fr au plus tard le 28 juin 2024 en mentionnant en objet [Recrutement DS Cesab] et devront inclure :
  • un curriculum vitae
  • une lettre de motivation (2 pages max)
  • une lettre de recommandation
 
Contact : cesab@fondationbiodiversite.fr
 
 

+ d’infos sur les missions et activités principales, sur le profil,
les compétences et qualités recherchées sur la fiche complète à télécharger ci-dessous.

>> Télécharger la fiche complète <<
 

 

[FRB] Post-doctorant.e pour le développement d'indicateurs agro-environnementaux (projet MOTIVER)

Lieu : FRB-Cesab, 5 rue de l’École de Médecine, 34000 Montpellier;
Durée du contrat : 24 mois en temps plein;
Rémunération : Entre 2620 et 2801 € brut mensuel selon l’expérience du candidat, conformément à la grille salariale de la FRB ;
Date limite de candidature : Vendredi 31 mai 2024 ;

Prise de poste : Poste à pourvoir idéalement le 2 septembre 2024.
 

Le projet :
 
Le projet MOTIVER propose de quantifier les facteurs influençant la biodiversité des agrosystèmes européens afin d’améliorer la gestion multi-échelle de l’agriculture et de ses impacts. Le projet identifie et cartographie les principales métriques permettant d’évaluer l’impact de chaque pression générée par les agrosystèmes. L’équipe modélise des indicateurs unidimensionnels : les écopaysages, pour projeter les impacts multifactoriels de chaque pression sur la biodiversité.
Missions principales :
 
En tant que membre du consortium de MOTIVER, vous serez responsable :
  • D’identifier les variables représentatives des mégatendances avec l’aide du consortium ;
  • De collecter les données nécessaires à la représentation cartographique des mégatendances, avec l’aide d’un support interne ;
  • De produire des cartes éco-paysagères en mettant en œuvre la procédure décrite par le consortium ;
  • De coordonner la gestion des bases de données (environnement, biodiversité) avec les gestionnaires de bases de données ;
  • De la réalisation d’analyses statistiques reliant les schémas de biodiversité et le contexte écopaysager ;
  • De rédiger et coordonner les principaux articles scientifiques qui émergeront de ce projet ;
  • De participer à la diffusion des résultats (symposiums, réunions de vulgarisation, etc.)
 
 
Profil recherché :
 
Expérience : 
 
  • Doctorat en sciences de l’environnement, en écologie, en géographie ou dans un domaine connexe ;
  • Expérience de recherche dans le domaine de l’écologie spatiale et des agroécosystèmes ;
 
 
Compétences :
 
  • Compétences en matière d’intégration et d’analyse des données :
    • Maîtrise de l’intégration de divers ensembles de données pour analyser les patrons et les tendances de la dynamique de l’occupation des sols et de la biodiversité des terres agricoles.
    • Solides compétences quantitatives et expérience de l’analyse statistique et des techniques de modélisation pertinentes pour les données écologiques spatiales et temporelles.
    • Maîtrise de la modélisation à l’aide du logiciel R. 
  • Compétences scientifiques pertinentes facultatives :
    • Expérience de la gestion de bases de données complexes et hétérogènes sur la biodiversité et l’environnement.
    • Connaissance des méthodes d’évaluation de la biodiversité, en particulier en ce qui concerne les écosystèmes des terres agricoles.
    • Expérience dans l’application d’indicateurs écologiques pour évaluer les modèles et les trajectoires de la biodiversité en réponse aux changements environnementaux. 
  • Intérêt pour la collaboration interdisciplinaire ;
  • Excellentes aptitudes en matière de communication et de sensibilisation.
 
Modalités de transmission des candidatures :
 
Merci d’envoyer à ronan.marrec@u-picardie.fr et gael.caro@univ-lorraine.fr une lettre de motivation et votre CV (y compris les personnes références à contacter et une liste de publications).
 
 
La date de clôture des candidatures est fixée au 31 mai 2024
 
 

+ d’infos sur les missions et activités principales, sur le profil,
les compétences et qualités recherchées sur la fiche complète à télécharger ci-dessous.

>> Télécharger la fiche complète <<