fermer
retour en haut de la page

[BiodivERsA] Ouverture de l’appel à projets 2019-2020 sur « Biodiversité et changement climatique »

Cet appel couvre quatre thèmes non-exclusifs :

  • Les conséquences du changement climatique sur la biodiversité et sur les services écosystémiques / contributions de la nature aux sociétés ;
  • Les mécanismes de rétroaction climat-biodiversité ;
  • Le potentiel des solutions fondées sur la nature comme outil d’atténuation et d’adaptation au changement climatique ;
  • Synergies et compromis entre les politiques publiques sur la biodiversité, le climat et les autres secteurs, et le rôle des agents du changement.

 

 

Calendrier indicatif : 

 

  • Date de clôture 1re étape (dépôt des pré-propositions, obligatoire) : 5 novembre 2019, 16h00 CET

  • Date de clôture 2e étape (dépôt des propositions) : 10 avril 2020, 16h00 CEST

 

Toutes les informations

 

 

Webinaire d’information : 

 

Un webinaire d’information (en anglais) sera organisé le 13 septembre 2019 de 15h00 à 16h30 pour répondre à vos questions sur cet appel.

 

Pour y participer, inscrivez-vous ici :

https://attendee.gotowebinar.com/register/3067154057637709323

[Les actus des derniers jours]

  • FRB, T20 et développement des infrastructures

 

Le T20 est un regroupement de think tank en appui aux discussions du G20.

Il s’est réuni les 26 et 27 mai 2019 à Tokyo et a publié ses recommandations destinées à nourrir le futur sommet du G20 (28 et 29 juin, Osaka). Ces dernières s’inscrivent dans l’objectif affiché par la présidence japonaise « à la recherche d’une société durable, inclusive et résiliente » et s’appuient sur une grande série de résumés pour décideurs disponibles sur le site du T20.

 

À la demande du co-président de la quatrième task force, Nicolas Buchoud, également membre du Cos de la FRB (www.cerclegrandparis.org), la FRB a participé au document intitulé « The Infrastructure Nexus. From the Future of Infrastructures to the Infrastructures of the Future ».

Le document d’une vingtaine de pages prend acte du développement massif et incontrôlé des infrastructures. Dans un contexte de ressources limitées, il fait le constat que les approches fragmentées en matière de développement, d’agendas et de projets urbains durables prévalent toujours, au détriment de l’évaluation des impacts sur la biodiversité et les services écosystémiques. Il préconise une nouvelle génération de connectivité science-société et connaissance-politique pour repenser les investissements et les chaînes de valeur. Le document souligne aussi le rôle sous-estimé des infrastructures de recherche dans les infrastructures de développement et propose de nouvelles priorités pour un agenda urbain plus complet au sein du G20, incluant la biodiversité, en mettant un accent particulier sur les régions critiques comme l’Amazonie et l’Arctique.

 

 

  • Biodiversity and Health in the Face of Climate Change

 

Pics de chaleur, sécheresses, inondations, événements extrêmes, invasions biologiques : le changement climatique a déjà des impacts sur le bien-être et la santé humaine. Par ailleurs, l’évaluation mondiale de l’Ipbes, publiée le 6 mai dernier, met en évidence que l’effondrement de la biodiversité menace fortement notre santé physique et mentale par la perte de services essentiels que l’Homme retire des écosystèmes comme la production d’une nourriture de qualité, l’atténuation du changement climatique, l’épuration de l’eau et de l’air, la régulation des pathogènes, l’inspiration, la récréation et la spiritualité procurée par des écosystèmes fonctionnels.

Dans un contexte d’inaction, les deux phénomènes, malheureusement se renforcent mutuellement.

 

L’ouvrage publié aux éditions Springer, auquel la FRB a contribué, pose le diagnostic et présente l’aperçu le plus complet à ce jour des travaux de recherche sur les liens entre dérèglement du climat, érosion de la biodiversité et santé.

La principale conclusion de ces travaux, variés et innovants, est que préserver la biodiversité contribuera évidemment à freiner son érosion, mais également à atténuer le changement climatique et à augmenter la qualité de vie et la santé humaine.

 

 

  • Biodiversité et maladies infectieuses : les actes désormais disponibles

 

Vous pouvez les consultez dans les ressources de la page dédiée à l’événement.  

[Biodiversa] Brochure de présentation de leurs principales réalisations depuis 2008

Le réseau Biodiversa a sorti sa nouvelle brochure présentant ses principales réalisations depuis 2008.

 

Biodiversa est composé de 36 organisations nationales et régionales provenant de 23 pays différents, visant à promouvoir des projets de recherche transnationaux et à offrir des solutions innovantes et basées sur les connaissances pour la conservation et la gestion durable de la biodiversité. Depuis 2008, il a lancé 7 appels à projets de recherche pour un montant total de plus de 179 millions d’euros et a financé 94 projets transnationaux démontrant une excellence scientifique et une pertinence sociétale. BiodivERsA a promu l’implication des porteurs d’enjeux dans les projets financés et à contribuer à augmenter l’impact de ces derniers en produisant des notes à destination des décideurs politiques basées sur les résultats de ses projets de recherche.

 

  • La FRB et Biodiversa
    La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) joue un rôle majeur dans Biodiversa : elle est coordinatrice du réseau et, à ce titre, gère le secrétariat de Biodiversa. La FRB est fortement impliquée dans le développement et l’actualisation de la feuille de route stratégique du réseau et dans la promotion de l’interfaçage science-société et science-politique tout au long du processus de recherche.

 

Consultez la brochure Main achievements 2008-2018 (ENG) dans les ressources de la page Biodiversa.