fermer
retour en haut de la page
Actualités
Accueil > Actualités > [BiodivERsA] Une note d’orientation BiodivERsA basée sur les résultats du projet SPONFOREST
janvier 2021  I  Actualité  I  Biodiversa  I  Biodiversité et climat

[BiodivERsA] Une note d’orientation BiodivERsA basée sur les résultats du projet SPONFOREST

Comment l’expansion spontanée des forêts en Europe peut offrir des avantages rentables aux populations ?

[BiodivERsA] Une note d’orientation BiodivERsA basée sur les résultats du projet SPONFOREST

La note d’orientation sur “Comment l’expansion spontanée des forêts en Europe peut offrir des avantages rentables aux population” présente des informations sur la façon dont l’expansion spontanée des forêts peut offrir une solution fondée sur la nature économique et une mesure d’atténuation du climat. Elle présente des preuves des bénéfices de l’expansion spontanée des forêts (ESF), ainsi que sur la façon dont elle est perçue par les citoyens à travers l’Europe et comment son potentiel peut être pleinement exploité. Cette note d’orientation appelle également à une meilleure reconnaissance de l’expansion spontanée des forêts dans les contextes de politique et de gestion, afin de mieux saisir les opportunités qu’elle offre pour contribuer à de multiples objectifs politiques ou de gestion, en particulier dans le contexte de la future stratégie forestière de l’UE.

 

 

Principales recommandations :

 

  • Les politiques sectorielles concernées telles que celles sur la biodiversité, le climat, l’agriculture et l’aménagement rural, ou la foresterie pourraient considérer l’ESF comme une option politique à tous les niveaux de gouvernance, tout en tenant compte des synergies et des compromis nécessaires entre les différents types de contributions aux populations.
  • Les décideurs pourraient mieux considérer les opportunités offertes par l’ESF en tant que solution fondée sur la nature économique et permettant de soutenir des objectifs politiques multiples
  • Les décideurs, les aménageurs et les scientifiques pourraient reconnaître les jeunes forêts spontanées comme une catégorie distincte d’utilisation des terres afin de soutenir l’intégration des ESF dans les politiques, la planification et la recherche.
  • Il est conseillé aux gestionnaires de définir les options de gestion des ESF sur la base d’éléments factuels tenant compte de l’historique de l’utilisation des terres, et en impliquant les parties prenantes.

 

 

Consulter la note d’orientation

 

 

 Informations sur les compétences consultées et méthode de travail pour cette Note d’orientation.