fermer
retour en haut de la page

[#IUCNcongress] La FRB au Congrès mondial de la Nature

Sessions, exposition et ateliers, la FRB sera présente sur différents espaces du Congrès mondial de la Nature. Du Forum aux Pavillons France et Post-2020, en passant par les espaces Génération nature : tour d’horizon pour nous retrouvez sur le Congrès.

 

*Les différentes sessions étant en cours de calage, cette page sera régulièrement actualisée.

 

  • Pre-IUCN AllEnvi Conference – Biodiversity conservation
    Du mardi 1er au vendredi 3 septembre 2021, City center

 

En amont du Congrès mondial de la Nature, les membres de l’alliance AllEnvi (Alliance nationale de recherche pour l’environnement), avec le soutien du CNRS et de la FRB, organisent le colloque « Biodiversity conservation ». Avec ces journées, AllEnvi souhaite mobiliser l’ensemble des communautés scientifiques travaillant sur les grandes questions environnementales afin d’aborder collectivement le thème de la  » conservation de la biodiversité  » à travers de grandes questions transversales et pluridisciplinaires mobilisant les différentes institutions membres et groupes de travail de l’Alliance.

 

Cet événement vous intéresse ?

Retrouvez toutes les informations sur le site de l’événement.

 

 

Le Forum

Le Forum est un espace de débat public, réunissant des personnes du monde entier pour discuter et développer des solutions aux problèmes mondiaux les plus pressants en matière de protection de la nature et de développement durable. 

 

  • Session Corridors et Crossings:
    Mainstreaming ecological connectivity into existing and planned infrastructure

    Samedi 4 septembre, 16h – 17h30, sur place (H8-7 Cevennes) et en ligne

 

Organisée par le MTE, le Center for Large Landscape Conservation, et d’autres organisations dont l’IENE, cette session a pour objectif principal de sensibiliser et de répondre à la demande croissante d’outils permettant d’éviter la fragmentation et de maximiser la connectivité écologique pendant la planification, la construction, l’exploitation et l’entretien des infrastructures. Au cours des 30 dernières années, de nombreux acteurs dans le monde ont en effet appris à éviter ou à minimiser les impacts sur la connectivité écologique causés par les infrastructures – notamment les routes, les chemins de fer, les canaux, les clôtures et les réseaux énergétiques. Représentants de gouvernements, d’ONG, du secteur privé et de centres de recherche seront réunis pour discuter de l’importance d’intégrer les exigences de conservation de la biodiversité dans le développement d’infrastructures qui maintiennent, améliorent et restaurent la connectivité écologique. 

 

Cette session vous intéresse ?

Retrouvez toutes les informations sur le site du Congrès.

 

+ d’informations à venir

 

 

L’espace Expositions, sur les Pavillons France et Post-2020

Dans la zone d’exposition, les Membres et Commissions de l’UICN, les entreprises, les partenaires et les universités organisent des stands et des événements. L’exposition est ouverte aux participants inscrits au Congrès ainsi qu’au grand public (accès gratuit), permettant aux exposants de présenter leurs recherches, innovations et autres travaux à une large audience.

 

  • Préserver la biodiversité tout en luttant contre le changement climatique, c’est possible !
    Mercredi 8 septembre 11h15 – 11h45, Pavillon France

 

Bien que traitées de front lors du Sommet de Rio en 1992, les enjeux environnementaux de la préservation de la biodiversité, du climat et des terres, faisant chacun l’objet d’une convention internationale spécifique, travaillent aujourd’hui de manière séparée. On constate aujourd’hui la mise en œuvre de « solutions » qui peuvent a priori améliorer une situation d’un côté tout en en dégradant une autre en raison des rétroactions écologiques, sociales et économiques entre climat, terres et biodiversité. Des plateformes d’expertise internationales comme l’Ipbes ou le Giec contribuent à développer des solutions mutuellement bénéfiques. Yildiz Thomas, anthropologue et Valérie Masson-Delmotte, climatologue, nous expliquent comment. Un temps est prévu avec le public pour échanger sur la manière d’appréhender ces deux enjeux simultanément. Traité ici d’un point de vue des relations entre les sphères scientifiques et politiques, ce thème se décline dans d’autres événements du congrès, comme par exemple le 4 septembre sur le passage à l’action pour le climat et pour la biodiversité.

 

Cette session vous intéresse ?

Elle sera retransmise via le live stream proposé par le ministère de la Transition écologique, en direct depuis l’auditorium du Pavillon France du 4 au 9 septembre : https://biodiversite.gouv.fr/.

 

  • Rewilding ou revitalisation écologique des territoires : de la fonctionnalité des écosystèmes aux enjeux de coexistence 
    Mercredi 8 septembre 12h00 – 12h30, Auditorium du Pavillon France

 

Des actions de restauration d’écosystèmes basées sur le concept du rewilding ont été mises en œuvre en Europe depuis plusieurs dizaines d’années : renaturation, réintroductions, renforcement de populations, libre évolution, suppression d’ouvrages, etc. Le rewilding est une solution fondée sur la nature favorisant l’adaptation des écosystèmes au changement climatique par le retour de fonctionnalités écologiques liées à des espèces clés, permettant une meilleure résilience sur le long terme. Parallèlement, ces écosystèmes sont devenus le support d’une activité économique dans des territoires, basée sur l’éco-tourisme. Lors de cette session, François Sarrazin (Cesco-MNHN, Paris) et Nathalie Pettorelli (Institut de Zoologie, Londres) présenteront des « preuves par l’exemple » de différentes actions de rewilding dans plusieurs pays européens, leur bilan écologique et les impacts positifs pour les territoires concernés (cf. projet Efese « Fonctions et services liés aux réintroductions » – avril 2021).

 

Cette session vous intéresse ?

Co-portée par la FRB, le MNHN et le MTE, elle sera retransmise via le live stream proposé par le ministère de la Transition écologique, en direct depuis l’auditorium du Pavillon France du 4 au 9 septembre : https://biodiversite.gouv.fr/.

 

  • Lancement de Transport4Nature
    Agir en faveur de la biodiversité – Les engagements des PDG pour une nouvelle ère dans les infrastructures de transport et d’énergie
    Mercredi 8 septembre 18h – 20h, Pavillon Post-2020

 

Devant un public de journalistes et de parties prenantes, l’IENE, dont la FRB accueille le secrétariat exécutif, présentera l’initiative Transport4nature par l’intermédiaire de son président : Anders Sjölund. Claire Tutenuit, présidente d’EpE, reviendra ensuite sur l’origine de Transport4nature via act4nature et la dynamique qu’elle a créée. Suivront les interventions de deux entreprises européennes, Eiffage pour la France, et REN pour le Portugal au sujet de leur engagement en faveur de la biodiversité. Enfin, un membre du conseil de gouvernance de l’IENE, clôturera la session en présentant les étapes importantes jusqu’à la conférence internationale de l’IENE en 2022.

 

+ d’informations à venir

 

 

Les Espaces Générations Nature (EGN)

Accessibles à tous gratuitement et sans inscription, ces espaces proposent aux visiteurs de vivre des expériences innovantes, créatives et ludiques qui les sensibiliseront à la biodiversité tout en leur donnant accès aux bons gestes pour la préserver.

 

  • Atelier « Avec quelle nature souhaitez-vous vivre ? »
    Samedi 4 septembre, toute la journée – Hall 2, espace C15

 

Tout au long de la journée, la FRB propose un atelier collaboratif, autour de la « cartographie mentale ». Sous ce format ludique, par groupes de 4 personnes pendant une heure, les objectifs sont multiples : comprendre quelle est la place laissée par les citoyens à la nature, favoriser le débat et les échanges de connaissances, identifier des leviers d’action pour une meilleure préservation de la nature, etc.
Un atelier développé par le Club « Perception et représentation de la biodiversité : leviers d’action« .

 

Vous souhaitez participez à l’atelier sur le Congrès ?
Contactez Marilda Dhaskali – marilda.dhaskali@fondationbiodiversite.fr

 

Vous ne pourrez pas être présent mais souhaitez répondre à l’enquête ?

Rendez-vous à ce lien.

 

  • Vidéo Biodiversity loss: the true 2030 Human health challenge
    Jeudi 9 septembre, 10h – 11h, Hall 2 – Mini agora

La pandémie mondiale Covid-19 a montré les limites d’une économie mondialisée qui fonde sa croissance sur l’utilisation non durable de la biodiversité et des écosystèmes naturels. Alors que les responsables du monde entier parlent de prévention des maladies et du fardeau sanitaire mondial, quelles sont les preuves scientifiques des liens entre biodiversité et santé ? Comment prévenir ou prédire les prochaines pandémies ? Quels sont les défis sociétaux et économiques pour le bien-être humain de demain ?
5 discutants présenteront les recherches les plus récentes sur la question et décrypteront les liens complexes entre notre santé et la biodiversité.

– Aletta Bonn : La biodiversité rend heureux !
– Benjamin Roche : Biodiversité et maladies humaines, du fantasme à la réalité
– Gwenaël Vourch : La biodiversité en danger permet aux épidémies de voler !
– Eloi Laurent : Libérez la biodiversité de l’économie !
– Anna-Liisa Laine : Plus de pathogènes, moins de maladies : la magie de la biodiversité !

 

Cet événement vous intéresse ?

Retrouvez toutes les informations sur la page de l’événement.

 

 

 

L’exposition est proposée par l’Institut de recherche pour le développement (IRD), le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB).
Dans les Andes tropicales, à plus de 4 000 mètres d’altitude, se trouvent des oasis où les humains vivent en harmonie dans la nature. Ces socio-écosystèmes exceptionnels voient aujourd’hui leur biodiversité menacée. Leur gestion durable et leur conservation posent un immense défi que les chercheurs de toutes disciplines tentent de relever. Cette exposition est née du talent photographique d’Olivier Dangles (IRD) et de recherches menées par une équipe de l’IRD et financée par la FRB et le FFEM.

[Plénière Ipbes] En route vers la huitième session

L’Ipbes (la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques) avait beaucoup fait parler d’elle lors de la 7e session plénière de ses États membres, qui s’était tenue à Paris en avril-mai 2019. Elle y avait notamment adopté sa première évaluation mondiale de la biodiversité et des services écosystémiques, qui a largement contribué à l’attention croissante accordée aux enjeux de biodiversité ces deux dernières années. Après une « année blanche » en 2020, l’Ipbes organise sa 8e session en juin 2021, qui se déroule exclusivement en ligne, situation sanitaire oblige.

 

 

Plénière de l’Ipbes, huitième session : 

 

Les deux principaux sujets à l’ordre du jour de cette plénière sont l’approbation de deux documents  :

 

  • Le rapport de cadrage de l’évaluation dite « nexus« , qui concerne les liens d’interdépendance entre la biodiversité, l’eau, l’alimentation, la santé, l’énergie et le changement climatique en vue d’orienter l’élaboration des politiques et des mesures permettant de répondre de manière intégrée aux objectifs de développement durable.

 

  • Le rapport de cadrage de l’évaluation dite sur « les changements transformateurs », dont l’objectif est de comprendre et d’identifier les facteurs des sociétés humaines (dimensions comportementales, sociales, culturelles, économiques, institutionnelles, techniques et technologiques) qui peuvent être mis à profit pour provoquer un changement transformateur1 en vue de la conservation, de la restauration et de l’utilisation rationnelle de la biodiversité.

 

 

Ces rapports de cadrage constituent la commande passée par les États membres de l’Ipbes auprès des groupes d’experts pour les deux prochaines évaluations inscrites au programme de travail de l’Ipbes. Celles-ci se dérouleront respectivement sur 5 et 3 ans. L’adoption de ces documents en plénière participe à la priorisation des attendus et des sujets majeurs qui devront être abordés par l’Ipbes dans ses travaux.

 

La plénière examine également un rapport concernant la collaboration entre l’Ipbes et le Giec, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, et un document sur le travail des « équipes spéciales » de l’Ipbes, des groupes transversaux permettant de renforcer les capacités et l’efficacité de la plateforme, de consolider les bases de connaissances et de soutenir les décisions politiques.

 

 

Du 3 au 9 juin : les Stakeholder Days

 

Cet évènement (en anglais) a rassemblé les parties prenantes de toutes les régions du monde, afin de favoriser les échanges et la coopération avec l’Ipbes.

 

Un récapitulatif des faits marquants et du programme de travail de l’Ipbes a été présenté. Les Stakeholder Days permettent aux parties prenantes de connaître davantage la manière dont elles peuvent s’impliquer dans le processus Ipbes et l’organisation du travail qui leur est demandé en préparation de la plénière.

Le travail effectué par le réseau ouvert des parties prenantes (ONet) et le forum international des autochtones sur la biodiversité et les services écosystémiques (IIFBES) ont été présentés. Les parties prenantes connectées ont également pu contribuer à l’élaboration des déclarations des parties prenantes, faites au cours de la plénière, en réaction au programme de travail de l’Ipbes. + d’infos

 

 

___________

1 Réorganisation en profondeur à l’échelle du système de l’ensemble des facteurs technologiques, économiques et sociaux, y compris des paradigmes, des objectifs et des valeurs.

[Atelier Cos-Ipbes] Appel à relecture externe de l’évaluation Ipbes concernant l’utilisation durable des espèces sauvages

Important – Pour participer à cet atelier, vous devez obligatoirement : 

  • Être membre du Conseil d’orientation stratégique (Cos) de la FRB ;
  • Être inscrits en tant que relecteur du projet d’évaluation (+ d’infos).

 

Cet atelier prendra la forme d’un World Café pour faciliter le dialogue et le partage de connaissances et d’idées. Vous aurez l’opportunité lors de cet atelier de contribuer à la réalisation de ce rapport, en apportant vos connaissances pratiques et techniques, et vos savoirs locaux et traditionnels. Il vous sera proposé de travailler sur le « résumé pour décideurs », document de référence produit par l’Ipbes et résumant l’évaluation. Il s’adresse, au-delà des décideurs publics, aux décideurs privés (monde de l’entreprise, associatif, ou à titre individuel). 

 

 

Déroulé de l’atelier :

  • Présentation des modalités de la relecture ;
  • Échanges et dialogues entre participants ;
  • Formulation des commentaires sur le résumé pour décideurs ;

 

Si vous souhaitez participer à cet atelier, merci de vous inscrire au plus tard le 30 avril 2021.

 

 

Inscription

 

 

+ d’infos :

[Conférence] Lancement des projets de l’appel à projets BiodivERsA « Biodiversité et changement climatique »

Au terme de cet appel qui visait à promouvoir des projets de recherche mêlant excellence scientifique et pertinence politique et sociétale, 21 projets ont été financés pour un montant de plus de 25 millions d’euros.

 

BiodivERsA organise le 5 mai prochain de 13h à 18h la conférence de lancement de ces projets. Participez à cette conférence et  découvrez les 21 projets financés. 

 

 

Inscription

 

 

+ d’infos :

 

[Conférence] La Journée de la Francophonie 2021

En mars, la francophonie et la langue française sont à l’honneur ! Cette année, en lien avec l’Agenda 2030 des Nations unies et avec un prisme particulier sur la biodiversité dans la perspective du Congrès mondial de la Nature qui se tiendra à Marseille en septembre 2021, les représentations des pays membres de la Francophonie en Suède, organisent une conférence en ligne le 18 mars sur le thème “Biodiversité et Santé”, avec le soutien de la Folkuniversitet. 

 

 

Inscription

Prix Jeune chercheur 2020

Pour la deuxième édition des prix Jeune chercheur, la FRB et 13 partenaires membres de son Cos, se sont mobilisés en 2020 pour récompenser 13 lauréat.e.s. Cette année encore, les sujets de recherche récompensés portent sur différents niveaux d’organisation de la biodiversité, du gène à l’écosystème, et sur des thématiques diverses telles que l’agriculture, la santé, les mers et océans, les micro-organismes du sol, etc. 

 

 

La cérémonie de remise des trophées ne pouvant se tenir cette année, celle-ci est repoussée à 2021. Cependant, la Fondation a la joie de vous présenter les lauréat.e.s des prix Jeune chercheur 2020 en vidéo.

 

 

Annoncés et présentés le jeudi 10 décembre, découvrez les 13 lauréats et leurs projets de recherche !

 

Webinaire – Comment sortir de l’ère des pandémies ?

La pandémie de Covid-19 a mis sur le devant de la scène la question des liens entre érosion de la biodiversité et multiplication des pandémies. A la suite d’un atelier dédié qui s’est tenu dès juillet dernier, la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (Ipbes) a publié un rapport, le 29 octobre, synthétisant les causes et les voies de sortie de cette « ère des pandémies », qui sont toutes liées à la manière dont on interagit avec la biodiversité. La crise sanitaire et socio-économique de la Covid-19 a justement heurté de plein fouet un processus de négociations internationales préparant la 15e Conférence des Parties (Cop 15) de la Convention sur la diversité biologique (CDB) des Nations unies. La Cop 15, prévue de longue date pour octobre 2020 à Kunming (Chine) mais reportée à 2021, doit aboutir à un nouveau cadre international visant à freiner l’érosion de la biodiversité mondiale. 

 

 

Ce webinaire propose une perspective croisée sur le rapport de l’Ipbes sur la biodiversité et les pandémies et le processus de préparation de la Cop 15 et du prochain cadre mondial pour la biodiversité.
 

 

Avec :

 
Bérangère Abba, secrétaire d’État à la Biodiversité, ministère de la Transition écologique,
Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité (OFB),
Jean-François Silvain, président de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) et co-animateur de la synthèse FRB sur les liens entre Covid-19 et biodiversité,
Basile Van Havre, co-président du groupe de travail sur le Cadre post-2020 de la Convention sur la diversité biologique (CDB),
Benjamin Roche, directeur de recherche au sein de l’Institut de recherche pour le Développement (IRD), co-auteur du rapport de l’Ipbes sur la biodiversité et les pandémies,
Aleksandar Rankovic, coordinateur de l’initiative Gouvernance internationale de la biodiversité post-2020 à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri).
 

 

 

Inscriptions

 

Plus d’informations sur la page de l’événement

Conférence de lancement des projets de l’appel à projets BiodivERsA « Biodiversité et son influence sur la santé animale, humaine et végétale »

Au terme de cet appel qui visait à promouvoir des projets de recherche mêlant excellence scientifique et pertinence politique et sociétale, 10 projets ont été financés pour un montant total de plus de 11,8 millions d’euros. 

BiodivERsA organise le 15 décembre prochain la conférence de lancement de ces 10 projets qui seront présentés. Cette conférence sera une bonne opportunité de découvrir les différents pojets financés (dont deux traitant des coronavirus).  

 

Pour avoir plus de détails sur l’appel, vous pouvez consulter le site internet de la FRB et la brochure de l’appel (en anglais).

 

Inscriptions

 

L’événement sera entièrement en anglais. 

 

Webinaire sur l’appel à projets BiodivRestore « Conservation et restauration des écosystèmes dégradés et de leur biodiversité »

Le webinaire a été animé conjointement par le coordinateur de BiodivERsA, par un représentant de la Water JPI, ainsi que de l’ANR. Il a été l’occasion d’aborder les thèmes de l’appel ainsi que les modalités et les procédures de participation, notamment pour les équipes françaises.

 

 

Le webinaire a eu lieu le 12 novembre 2020 de 14h30 à 16h00 (CET).

 

 

Plus d’informations : 

 

 

 Toutes les informations pratiques et les modalités de candidature sont disponibles sur la page de l’appel à projets BiodivRestore “Conservation et restauration des écosystèmes dégradés et de leur biodiversité”

La date limite de dépôt des pré-propositions est fixée au 7 décembre 2020, 16h00 CET.

Séminaire de restitution de l’étude sur les données de séquençage de ressources génétiques pour l’agriculture et l’alimentation

Cette étude avait pour objectif de donner un éclairage sur ce qu’est l’ « information numérique de données de séquençage » de ressources génétiques pour l’agriculture et l’alimentation, quelles sont les utilisateurs et les pratiques. Il s’agissait donc de réaliser un état des lieux sur ce concept et les réalités qui l’entourent. Ces informations serviront à éclairer les décideurs et appuyer la position de la France dans les échanges internationaux sur la question de la régulation des échanges de données de séquençages sur les ressources génétiques.

 

Le séminaire de restitution des résultats de cette étude s’est tenu le lundi 8 octobre 2018, à la Maison des Océans, 75005 Paris.

 

Retrouvez ci-dessous : les ressources téléchargeables (les présentations de la journée ainsi qu’un compte-rendu du séminaire), le programme et le contexte de l’étude.

 

 

Découvrez le rapport complet et son résumé

Dialogue du conseil scientifique – La FRB dans le paysage de la recherche française sur la biodiversité

En une décennie, la FRB a su prendre en France une place centrale dans le paysage des sciences de la biodiversité, à l’interface entre les grandes institutions en charge de ces recherches et les parties prenantes de la société. Malgré toutes ses actions et réussites, les défis restent immenses pour décrire la biodiversité, en comprendre les dynamiques, le fonctionnement et l’évolution et traduire les résultats de la recherche en actions concrètes et pertinentes pour résoudre la crise environnementale globale.

 

Organisée par le conseil scientifique (CS) de la FRB, ce dialogue a permis à la fois de croiser les regards sur l’histoire de la FRB et ses actions futures, et de débattre sur le fonctionnement actuel de la recherche sur la biodiversité.

Ce temps d’échanges entre chercheurs, partenaires et personnes présentent dans la salle s’est articulé en deux temps :

  • Au regard des grands enjeux de recherche sur la biodiversité, quels sont les atouts de la FRB pour aider à y répondre et quel rôle d’interface doit-elle jouer ?
  • Quelle articulation entre financements publics et privés pour répondre aux enjeux de la recherche sur la biodiversité ?

 

Consultez ci-dessous le compte-rendu de cet après-midi de réflexion.

 

Rencontre avec les représentants des candidats à l’élection

Le bureau du Conseil d’orientation stratégique de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a convié les représentants des candidats à l’élection présidentielle 2017 à présenter leur projet pour la biodiversité et à répondre aux questions de ses membres.

 

13h00 – Accueil

 

13h15 – Jean-François Silvain, président de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité et Daniel Baumgarten, président du Conseil d’orientation stratégique de la FRB

 

13h30 – Bertrand Pancher, député de la Meuse – François Fillon

 

14h00 – Yannick Jadot, député européen – Benoit Hamon

 

14h30- Arnaud Leroy, député des français établis hors de France – Emmanuel Macron

 

15h – Eric Coquerel, conseiller régional Ile de France – Jean-Luc Mélenchon

 

15h30 – Philippe Murer – président du Collectif nouvelle écologie – Marine Le Pen

 

16h00 – Conclusion Sandrine Bélier, directrice Humanité et Biodiversité

 

 

Consultez le compte-rendu de ces rencontres dans les ressources ci-dessous et visionner les interventions des représentants des candidats dans les vidéos ci-dessous.