fermer
retour en haut de la page
Projet en cours depuis 2020

Fishglob

La biodiversité des poissons dans un contexte de changement global – une évaluation mondiale à partir de campagnes scientifiques de chalutage

Fishglob © Deng Palomares. School of jacks (Caranx sexfasciatus), Verde Island Passage, 2008

Le changement global entraîne une redistribution des espèces marines dans le monde, modifiant la composition taxonomique des communautés et de leurs traits. Ces changements peuvent avoir de forts impacts sur la biodiversité des poissons et les services écosystémiques associés.

 

Cependant, notre capacité à évaluer et à suivre les changements à court et à long terme de la distribution des espèces et leur biodiversité au niveau local à global est entravée par la disponibilité et l’hétérogénéité des données.

 

Le projet vise à (i) collecter et combiner des données de plus de 70 campagnes scientifiques de chalutage à travers le monde (métadonnées et abondance d’espèces provenant de plus de 220 000 traits de chalut) et des traits de poissons marins; et évaluer les changements dans (ii) la composition en stratégie d’histoire de vie et (iii) la diversité des communautés de poissons, à travers le temps à des échelles spatiales complémentaires (locale à globale), au sein des écosystèmes tropicaux, tempérés et boréaux.

 

Ce projet aura de fortes implications pour la conservation de la biodiversité des poissons marins en  réponse au changement  global.

Plus d'information

Fishglob réunit des spécialistes en écologie des communautés, en échantillonnage scientifique au chalut, en exploration et gestion des données, en statistiques et modélisation, et en politique et gestion.

Porteurs de projet :

 

Bastien MERIGOT – Université de Montpellier, UMR MARBEC (France), Maria Lourdes D. PALOMARES – University of British Columbia, Sea around us (Canada)

Participants : 

 

Arnaud AUBERT – Ifremer (France), William CHEUNG – Institute for the Oceans and Fisheries, UBC (Canada), Didier GASCUEL – Rennes University (France), Aurore MAUREAUD – Centre for Ocean Life, National Institute for Aquatic Resources, Technical University of Denmark (Danemark), Laurène PECUCHET – Arctic  University of Tromsø (Norway), Nancy SHACKELL – Bedford Institute of Oceanography (Canada)

En partenariat avec le centre de synthèse