fermer
retour en haut de la page
Publications
Accueil > Publications > Un meilleur réseau routier amazonien pour les habitants et l’environnement
novembre 2020  I  Synthèse  I  FRB  I  Biodiversité et infrastructures linéaires

Un meilleur réseau routier amazonien pour les habitants et l’environnement

Référence de l’article : Thais Vilela, Alfonso Malky Harb, Aaron Bruner, Vera Laísa da Silva Arruda, Vivian Ribeiro, Ane Auxiliadora Costa Alencar, Annie Julissa Escobedo Grandez, Adriana Rojas, Alejandra Laina, and Rodrigo Botero.  A better Amazon road network for people and the environment PNAS March 31, 2020 117 (13) 7095-7102; 
https://doi.org/10.1073/pnas.1910853117

 

Synthèse : Hélène Soubelet, directrice de la FRB

Relecture :   Julie de Bouville, experte en communication, Charlotte Navarro, chargée de missions et Jean-François Silvain, président de la FRB

La rapide expansion du réseau routier en Amazonie altère en permanence la plus grande forêt tropicale du monde. La plupart des projets manquent d’évaluations rigoureuses des impacts ou même des justifications économiques les plus basiques.

Un meilleur réseau routier amazonien pour les habitants et l’environnement Route transamazonienne du Brésil (BR-230)

Cette étude analyse les impacts environnementaux, sociaux et économiques de 75 projets routiers totalisant 12 000 kilomètres de routes. Le premier constat est que tous les projets, bien que dans des proportions différentes, auront un impact négatif sur l’environnement. 45 % d’entre eux entraîneront également des pertes économiques, sans même compter les externalités sociales et environnementales.

 

Annuler les projets économiquement injustifiés permettrait d’éviter 1,1 million d’hectares de déforestation et d’économiser 7,6 milliards de dollars US de fonds gaspillés pour le développement des projets. Pour le reste des projets qui dépassent le seuil de viabilité économique, les auteurs identifient ceux qui sont comparativement meilleurs non seulement en termes de rendement économique, mais également en termes d’impacts environnementaux. Ils mettent en évidence qu’un ensemble plus restreint de projets pourraient apporter 77 % des avantages économiques attendus pour seulement 10 % des dommages environnementaux et sociaux. Ils démontrent ainsi qu’il est possible de prendre des décisions d’arbitrage efficaces, éclairées par des priorités nationales légitimes.

 

 

La synthèse est disponible dans les ressources téléchargeables.

Ressource
ouvrir/fermer Consulter la synthèse
Ressource téléchargeable