fermer
retour en haut de la page
Projet en cours depuis 2022

Spatman

Quel rôle de l’organisation spatiale des activités humaines pour moduler les pressions anthropiques sur la biodiversité ?

Spatman © Jean-Marie Bossennec, INRAe

Spatman va analyser comment les activités humaines, de par leurs caractéristiques et leur organisation spatiale, impactent l’état de la biodiversité terrestre (diversité spécifique et phylogénétique) et son évolution (extinctions d’espèces). Il réunit des spécialistes en écologie de la conservation, écologie spatiale (biogéographie et écologie du paysage), géographie et économie spatiale.

 

La complémentarité et la réunion de ces compétences scientifiques et des approches théoriques et méthodologiques associées sont un atout pour construire et explorer des hypothèses solides et détaillées sur les mécanismes sous-jacents aux liens entre l’organisation des activités humaines dans les territoires et l’état de la biodiversité, avec une attention particulière aux effets indirects et effets retards. Spatman va permettre de mettre en commun de données sur la biodiversité et des données sur l’organisation socio-économique du territoire français, jusqu’à maintenant jamais pleinement exploitées. Spatman va développer une synthèse inédite et originale quant aux relations humains-biodiversité à l’échelle infranationale et fournir des éléments utiles aux décideurs.

Les chercheurs

Porteurs de projet : 

 

Isabelle BOULANGEAT – INRAe (France); Mohamed HILAL – INRAe (France)

ouvrir/fermer Participants : 

Laurent BERGÈS – INRAe (France); Céline CLAUZEL – Université de Paris (France); Frédéric GOSSELIN – INRAe (France); Isabelle LE VIOL – MNHN (France); Jean-François RUAULT – INRAe (France); Yves SCHAEFFER – INRAe (France); Marco VIZZARI – University of Perugia (Italie); Paige WARREN – University of Massachusetts-Amherst (USA); Isabelle WITTÉ – MNHN (France).

Le projet Spatman réunit des spécialistes en  écologie de la conservation, écologie spatiale (biogéographie et écologie du paysage), géographie et économie spatiale.

Le projet

Le projet Spatman est issu de l’appel à projets FRB-MTE-OFB « Impacts sur la biodiversité terrestre dans l’anthropocène » de 2021. Le processus de sélection du projet a été réalisé par un comité d’experts indépendants.

En partenariat avec