fermer
retour en haut de la page
Événements
Accueil > Événements > [FRB-Cesab] La synthèse des connaissances sur la biodiversité : introduction aux méta-analyses et revues systématiques – 2022
octobre 2022  I  Formation  I  Cesab  I  Autres sujets

[FRB-Cesab] La synthèse des connaissances sur la biodiversité : introduction aux méta-analyses et revues systématiques – 2022

[FRB-Cesab] La synthèse des connaissances sur la biodiversité : introduction aux méta-analyses et revues systématiques – 2022
 
Le CesabCentre de synthèse et d’analyse sur la biodiversité –de la FRB propose la première édition de la formation «La synthèse des connaissances sur la biodiversité : introduction aux méta-analyses et revues systématiques».
 
Cette formation de cinq jours a pour objectif de former de jeunes chercheurs/chercheuses aux techniques de méta-analyses et des méthodes des revues/cartes systématiques appliquées au domaine de la biodiversité. Ce sera aussi l’occasion de se familiariser avec les différents outils disponibles à la fois bibliographiques (e.g.,WOS; Zotero/Mendeley/Endnote) et statistiques (packages R : metaDigisitisemetafor…) nécessaires pour entreprendre une revue et méta-analyses.
 
Cette formation sera dispensée en français et se déroulera du 3 au 7 octobre 2022 dans les locaux du Cesab à Montpellier. 

 

Les pré-inscriptions s’ouvriront à la fin mai 2022.

 

Liste des organisateurs (par ordre alphabétique) :
  • Damien BEILLOUIN (Cirad – Hortys)
  • Jonathan BONFANTI (Cirad – Hortys)
  • Sylvie CAMPAGNE (Station biologique de Roscoff)
  • Nicolas CASAJUS (FRB-Cesab) 
  • Joseph LANGRIDGE (FRB-Cesab) 
INFORMATIONS PRATIQUES

3 – 7 octobre 2022

 

• Ouverture des pré-inscriptions

fin mai 2022

 

• Clôture des pré-inscriptions

fin août 2022

CESAB – FRB

5, rue de l’École de médecine

34000 Montpellier

 

Contact

 

Joseph LANGRIDGE

FicheMail

 

Nicolas CASAJUS 

FicheMail

Plus d'informations
Les méta-analyses et les revues systématiques sont de plus en plus utilisés pour synthétiser la littérature scientifique d’un domaine particulier, et notamment en écologie. Historiquement, la méta-analyse est issue de la recherche médicale (Cochrane) conçue pour une prise de décision (traitements médicaux) objective en synthétisant de manière quantitative une grande collection de résultats provenant d’études indépendantes. En écologie, il existait des synthèses narratives, souvent rédigées par des experts, et réalisées à l’aide de méthodes non systématiques basées sur les recherches dont ils avaient connaissance, par opposition au spectre complet des connaissances existantes. 
 
Les méthodes systématiques pour réduire les biais dans les revues de littérature sont désormais considérées comme des méthodes distinctes de la méta-analyse. Aujourd’hui, les revues systématiques suivent un plan méthodologique et standardisé garantissant l’objectivité, l’exhaustivité, la transparence et la reproductibilité pour identifier et synthétiser les résultats de toutes les études indépendantes pertinentes (pour l’écologie, l’association de référence est la Collaboration for Environmental Evidence (CEE)). Elles sont souvent considérées comme la méthode la plus solide car elles minimisent les différents types de biais offrant une puissance statistique accrue et des résultats robustes, ce qui peut aider à résoudre les résultats contradictoires entre les études primaires.