fermer
retour en haut de la page
Publications
Accueil > Publications > Cadre mondial post-2020 pour la biodiversité – Analyse du projet de cadre par la FRB
mars 2022  I  Rapport  I  FRB  I  Biodiversité et changements transformateurs

Cadre mondial post-2020 pour la biodiversité – Analyse du projet de cadre par la FRB

Alors que se tient à Genève la dernière réunion de négociation du prochain cadre mondial post-2020, la FRB publie une analyse du projet de cadre actuellement en pourparlers.

Cadre mondial post-2020 pour la biodiversité – Analyse du projet de cadre par la FRB

Ce rapport apporte un éclairage scientifique sur les éléments discutés au sein de la Convention sur la diversité biologique (CDB), en particulier les points anticipés pour les sessions de négociation.

La pertinence des quatre objectifs globaux, des 21 cibles d’action et des indicateurs associés qui constituent le projet de cadre révisé dans sa dernière version officielle en date de juillet 2021 y est examinée au regard des travaux scientifiques les plus récents. Ce travail a été mené dans la perspective d’un appui aux ministères français, la FRB étant point de contact national scientifique et technique pour la CDB.

Un cadre mondial, pour quoi faire ?

En 2019, l’évaluation mondiale de l’Ipbes a suggéré qu’une reconquête de la biodiversité peut être envisagée moyennant des efforts importants, des changements transformateurs, c’est-à-dire des changements profonds de nos modes de vie et de consommation qui passent par la réorganisation fondamentale des facteurs économiques, sociaux et technologiques qui les régissent. 

Un cadre mondial doit ainsi faciliter la mise en place de ces changements pour qu’ils se fassent de manière coordonnée aux échelles locales, nationales et globale.

Les messages-clés de la publication
  • 21 cibles sont considérées. Les cibles 1 à 8 visent à réduire les menaces qui pèsent sur la biodiversité, afin de respecter ses valeurs intrinsèque et instrumentale. Les cibles 9 à 12 portent sur la mise en valeur des contributions de la nature aux populations humaines, par des approches basées sur les écosystèmes ou solutions fondées sur la nature. Les cibles 14 à 21 portent, elles, sur les moyens nécessaires à la mise en œuvre du cadre stratégique et traitent des facteurs indirects de perte de biodiversité (modes de production et de consommation notamment).Les trois piliers de la CDB, à savoir protection de la diversité biologique, utilisation durable de ses éléments et partage des avantages, font systèmes et sont tous les trois nécessaires, ce qui implique que le partage des avantages doit être mis en œuvre. Une réflexion sur son élargissement au-delà du seul aspect des ressources génétiques serait pertinent, en introduisant notamment le partage des avantages issus de la biodiversité et des services écosystémiques.
  • Le premier objectif stratégique est de maintenir et restaurer l’intégrité des écosystèmes, concernant aussi bien écosystèmes dits naturels que ceux modifiés par les humains, différant dans leur enjeux et états de référence, devant se préoccuper aussi de leurs interconnexions.
  • Tableau récapitulatif de l’évaluation des objectifs, cibles et indicateurs :
    FRB_analyse-CM-post-2020-Tableau

 

Consultez l’analyse complète ainsi qu’un guide de lecture dans les ressources téléchargeables ci-dessous. 

 

 

 

 

Ressource
ouvrir/fermer Télécharger en PDF
Contact FRB

Robin Goffaux

FicheMail