fermer
retour en haut de la page
Projet fini en 2017

Rainbio

Dynamique de la forêt tropicale en Afrique: implications pour la conservation de la biodiversité tropicale

Rainbio

Sous l’effet du changement climatique et des pressions anthropiques telles que la déforestation pour l’exploitation du bois ou l’urbanisation, les forêts tropicales humides d’Afrique connaissent de grands bouleversements. Afin d’être en mesure de préserver efficacement ces milieux fragilisés abritant une grande diversité d’espèces, il est indispensable de pouvoir évaluer leur état actuel et d’estimer leur évolution dans les années à venir.

 

Gérer durablement un milieu implique de disposer d’une base de données complète et actualisée sur l’abondance, la nature et la distribution des espèces qui y sont présentes. Ces informations peuvent être mises en relation avec d’autres facteurs, afin d’établir des modèles et des scénarios. Pour ce qui est des forêts tropicales humides d’Afrique, un grand nombre de données a déjà été récolté, mais ces dernières demeurent pour le moment disparates, difficiles d’accès et incomplètes.

Le projet Rainbio a eu pour objectifs de combler ces lacunes :

  • en créant et en alimentant une base de données des plantes tropicales africaines librement accessible et en compilant des données existantes de sources publiques ou privées.
  • en analysant les métadonnées afin d’être en mesure de générer avec précision des scénarios sur la dynamique de la biodiversité des forêts tropicales humides en Afrique.

 

Il s’agit ainsi d’une part de déterminer les zones « de haute priorité de recherche » pour lesquelles les données sont actuellement insuffisantes, et d’autre part de définir des régions à « haute priorité de conservation », susceptibles de connaître de grands bouleversements.

 

 
Pour plus d’information sur le groupe Rainbio: http://rainbio.cesab.org
Rainbio dans la Presse: La flore africaine enfin dévoilée (avril 2017). 
 
 
CESAB Rainbio

© CESAB Rainbio

 

Publications
 

Cosiaux A, Gardiner LM, Stauffer FW, Bachman SP, Sonké B, Baker WJ & Couvreur TLP (2018) Low extinction risk for an important plant resource: Conservation assessments of continental African palms (Arecaceae/Palmae). Biological Conservation221, 323–333. doi: 10.1016/j.biocon.2018.02.025.

 

Couvreur TLP (2018) Unraveling rain forest biodiversity: An interview with Thomas Couvreur. BMC Biology16, 127. doi: 10.1186/s12915-018-0594-4.

 

Droissart V, Dauby G, Hardy OJ, Deblauwe V, Harris DJ, Janssens S, MacKinder BA, Blach-Overgaard A, Sonké B, Sosef MSM, Stévart T, Svenning JC, Wieringa JJ & Couvreur TLP (2018) Beyond trees: Biogeographical regionalization of tropical Africa. Journal of Biogeography45, 1153–1167. doi: 10.1111/jbi.13190.

 

Dauby G, Stévart T, Droissart V, Cosiaux A, Deblauwe V, Simo-Droissart M, Sosef MSM, Lowry PP, Schatz GE, Gereau RE & Couvreur TLP (2017) ConR: An R package to assist large-scale multispecies preliminary conservation assessments using distribution data. Ecology and Evolution7, 11292–11303. doi: 10.1002/ece3.3704.

 

Sosef MSM, Dauby G, Blach-Overgaard A, van der Burgt X, Catarino L, Damen T, Deblauwe V, Dessein S, Dransfield J, Droissart V, Duarte MC, Engledow H, Fadeur G, Figueira R, Gereau RE, Hardy OJ, Harris DJ, de Heij J, Janssens S, Klomberg Y, Ley AC, MacKinder BA, Meerts P, van de Poel JL, Sonké B, Stévart T, Stoffelen P, Svenning JC, Sepulchre P, Zaiss R, Wieringa JJ & Couvreur TLP (2017) Exploring the floristic diversity of tropical Africa. BMC Biology15, 15. doi: 10.1186/s12915-017-0356-8.

 

Dauby G, Zaiss R, Blach-Overgaard A, Catarino L, Damen T, Deblauwe V, Dessein S, Dransfield J, Droissart V, Duarte MC, Engledow H, Fadeur G, Figueira R, Gereau RE, Hardy OJ, Harris DJ, de Heij J, Janssens S, Klomberg Y, Ley AC, MacKinder BA, Meerts P, van de Poel JL, Sonké B, Sosef MSM, Stévart T, Stoffelen P, Svenning JC, Sepulchre P, van der Burgt X, Wieringa JJ & Couvreur TLP (2016) RAINBIO: A mega-database of tropical African vascular plants distributions. PhytoKeys74, 1–18. doi: 10.3897/phytokeys.74.9723.

 

Deblauwe V, Droissart V, Bose R, Sonké B, Blach-Overgaard A, Svenning JC, Wieringa JJ, Ramesh BR, Stévart T & Couvreur TLP (2016) Remotely sensed temperature and precipitation data improve species distribution modelling in the tropics. Global Ecology and Biogeography25, 443–454. doi: 10.1111/geb.12426.

 

 

Découvrez une vidéo sur la publication ‘Exploring the floristic diversity of tropical Africa’ dans BMC Biology sur YouTube :

 

Plus d'informations

Le projet Rainbio réunit des spécialistes en écologie tropicale, phylogénie, modélisation, phytogéographie, biologie de la conservation, botanique, statistiques et sciences politiques.

Porteur du projet:

 

Thomas COUVREUR – IRD Montpellier (France)

Post-doctorant:

 

Gilles DAUBY – IRD Montpellier (France)

Participants:

 

Anne BLACH-OVERGAARD – Aarhus University (Denmark); Sonké BONAVENTURE – University of Yaoundé (Cameroon); Vincent DEBLAUWE – IRD (France); Vincent DROISSART – IRD Yaoundé (Cameroon); Olivier HARDY – University of Bruxelles (Belgium); David HARRIS – Royal Botanic Gardens Edinburgh (UK); Steven JANSSENS – National Botanic Gardens of Belgium Meise (Belgium); Alexandra LEY – Halle University (Germany); Barbara MACKINDER – Kew Botanic Gardens (UK); Pierre SEPULCHRE – CNRS (France); Marc SOSEF – National Botanic Gardens of Belgium Meise (Belgium); Tariq STEVART – Missouri Botanic Gardens and University of Bruxelles (Belgium); Jens-Christian SVENNING – Aarhus University (Denmark); Jan WIERINGA – Wageningen University (The Netherlands); Reiner ZAISS – IRD (France); Steven DESSEIN – National Botanic Gardens of Belgium (Belgium).
Co-financeur