fermer
retour en haut de la page
Projet en cours depuis 2022

LandWorm

Impact de l’utilisation et de la gestion des sols sur les communautés de vers de terre

LandWorm © Céline PELOSI

La biogéographie (l’étude de la distribution des espèces végétales et animales à la surface du globe et des changements qui affectent cette distribution) ainsi que les facteurs anthropiques et naturels impactant les communautés de vers de terre (composition, structure et traits fonctionnels) restent largement méconnus. Pourtant, les vers de terre sont des ingénieurs de l’écosystème qui participent aux fonctions clés du sol et aux services écosystémiques associés.

 

LandWorm vise à quantifier les effets actuels et passés (de moins de 50 ans) de l’utilisation et de la gestion des terres sur les communautés de vers de terre en tenant compte de l’hétérogénéité des sols et du climat à l’échelle nationale, afin :

  • de comprendre et prédire l’assemblage des communautés de vers de terre
  • d’identifier des pratiques de gestion des terres qui leur sont favorables.

 

LandWorm vise aussi à produire des valeurs de référence et des valeurs seuils pour contribuer à la biosurveillance du territoire français. Les données collectées par ce groupe de travail couvrent les usages agricoles, forestiers, semi-naturels et artificiels des sols et les principaux modes de gestion des sols associés à ces usages.

Les chercheurs

Porteurs de projet : 

 

Daniel CLUZEAU – Université de Rennes (France); Céline PELOSI – INRAE (France)

ouvrir/fermer Participants : 

Maria BRIONES – University of Vigo (Espagne); Kevin BUTT – University of Central Lancashire (United Kingdom); Thibaud DECAËNS – Université de Montpelier (France); Michaël HEDDE – INRAE (France); Claire LE BAYON – Université de Neufchâtel (Suisse); Bart MUYS – KU Leuven (Belgique); Alberto ORGIAZZI – European Commission’s Joint Research Centre (Italie); Guénola PERES – Institut Agro (France); Helen PHILLIPS – Netherlands Institute of Ecology (Pays-Bas).

Le projet LandWorm réunit des spécialistes en écologie des sols, écologie des communautés et fonctionnelle, gestion et analyse de données ainsi qu’en agronomie.

 

Le projet

Le projet LandWorm est issu de l’appel à projets FRB-MTE-OFB « Impacts sur la biodiversité terrestre dans l’anthropocène » de 2021. Le processus de sélection du projet a été réalisé par un comité d’experts indépendants.

En partenariat avec