fermer
retour en haut de la page
Projet en cours depuis 2020

Intraco

Démêler le rôle de la variabilité intraspécifique dans la coexistence des espèces d’arbres en forêt tropicale

Intraco Mélange d’espèces en forêt tropicale en Nouvelle-Calédonie © Ghislain Vieilledent

Des centaines d’espèces d’arbres peuvent coexister dans un seul hectare de forêt tropicale. Plusieurs mécanismes ont été proposés pour expliquer la coexistence d’autant d’espèces en compétition pour un nombre limité de ressources (principalement la lumière, l’eau et les nutriments).

 

Parmi ces mécanismes, le rôle de la variabilité intraspécifique (VI), élevée au sein des communautés d’arbres, n’a été considérée que récemment. Les études se sont concentrées sur des systèmes pauvres en espèces, avec des approches et des résultats contrastés. La VI peut être d’origine génétique et diminuer les différences entre espèces, empêchant leur coexistence.

 

Alternativement, la variabilité intraspécifique observée serait principalement le résultat de variations environnementales, mettant en évidence des différences entre espèces sur des dimensions non observées de leur niche, favorisant ainsi leur coexistence.

 

Ce projet propose de fournir une synthèse claire de l’effet de la variabilité intraspécifique sur la coexistence des espèces en combinant une revue de littérature, des analyses de données, et différents types de modèles. Les résultats aideront à comprendre et prévoir les changements de biodiversité dans un contexte de changement global.

Plus d'information

Intraco réunit des spécialistes en écologie théorique, écologie communautaire, écologie tropicale, modélisation écologique, biostatistique et développement de logiciels.

Porteurs de projet :

 

Ghislain VIEILLEDENT – CIRAD (France), Isabelle MARECHAUX – INRAE (France)

Participants :

 

Adam T.  CLARK – iDiv (Germany), James S.  CLARK – Duke University (USA) / INRAE (France), Benoit COURBAUD – INRAE (France), Camille GIRARD-TERCIEUX – CNRS (France), Nadja RÜGER – iDiv (Germany).

En partenariat avec le centre de synthèse