fermer
retour en haut de la page
La fondation
Accueil > Organisation > Aurélien BESNARD

Aurélien BESNARD

EPHE

Enseignant-chercheur au sein de l’unité « Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive » (CEFE) – équipe « Interactions humains animaux » – et maître de conférence EPHE – Montpellier.

Aurélien Besnard travaille à l’interface entre dynamique des populations, écologie statistique et biologie de la conservation. La spécificité de ses travaux réside dans le fait qu’ils sont quasiment systématiquement conduits en collaboration directe avec des acteurs de la conservation (espaces protégés, ONG internationales ou nationales, bureaux d’études, ministère de la Transition écologique, DREAL, etc).

Dans ses collaborations, il s’intéresse à des thématiques et/ou des espèces variées : espèces en déclin ou à faibles effectifs, espèces chassées, espèces soumises aux collisions avec les infrastructures anthropiques, etc. Ces travaux visent à identifier les pressions affectant la dynamique des populations et à identifier les bras de levier permettant d’améliorer des situations défavorables à la viabilité des populations.

 

Le chercheur développe aussi de nombreux travaux visant à optimiser les suivis d’espèces dans le but de mieux décrire leurs tendances mais aussi d’évaluer l’impact de perturbations ou de mesures de gestion sur leurs populations. Ces travaux le conduisent à être membre de nombreux conseils scientifiques.

 

Aurélien Besnard a publié une centaine d’articles dans des revues internationales dans les domaines de l’écologie générale, de l’écologie évolutive, de l’écologie statistique et des sciences de la conservation. Il a encadré ou encadre actuellement une quinzaine de post-doctorants, treize doctorants et une soixantaine d’étudiants de master. En tant qu’enseignant, il enseigne la dynamique des populations, les statistiques appliquées et la biologie de la conservation dans le Master EPHE. Il anime aussi une formation de quatre modules sur les méthodes de suivis de population à destination des professionnels de la conservation au sein de l’Office français de la biodiversité (OFB).

 

Autres fonctions

Aurélien Besnard est également vice-président du Comité d’experts pour la Gestion adaptative ; membre du Conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN) d’Occitanie ; et membre du Conseil scientifique de l’éolien en mer pour la façade méditerranéenne

 

Publications scientifiques marquantes

  • Cayuela, H., Besnard, A., Cote, J., Laporte, M., Bonnaire, E., Pichenot, J., Schtickzelle, N., Bellec, A., Joly, P. & Léna, J.-P. (2020). Anthropogenic disturbance drives dispersal syndromes, demography and gene flow in amphibian populations. Ecological monograph, 90(2) e01406.
  • Chiffard, J., Marciau, C., Yoccoz, G. N., Mouillot, F., Duchateau, S., Nadeau, I., Fontanilles, P. & Besnard, A. (2020). Adaptive niche-based sampling to improve ability to find rare and elusive species: simulations and field tests. Methods in Ecology and evolution, 11 (8), p. 899-909.
  • Bröder, L., Tatin, L., Hochkrich, A., Schuld, A., Pabst, L. & Besnard, A. (2020). Optimization of capture-recapture monitoring of elusive species illustrated with a threatened grasshopper. Conservation Biology, 34 (3), p. 743-753.
  • Prodon, R., Geniez, P., Cheylan, M., Devers, F., Chuine, I. & Besnard, A. (2017). A reversal of the shift towards earlier spring phenology in several Mediterranean reptiles and amphibians during the 1998-2013 warming slowdown. Global Change Biology, 23, p. 5481-5491.
  • Cayuela, H., Pradel, R.., Joly, P. & Besnard, A. (2017). Analysing movement behavior and dynamic space-used strategies among habitats using capture-recapture multi-event modeling. Methods in Ecology and Evolution, 8(9), p. 1124-1132