fermer
retour en haut de la page
Projet en cours depuis 2023

Rivage

Vulnérabilité des écosystèmes insulaires aux changements globaux

Rivage © Céline Bellard

Les îles font partie des écosystèmes les plus diversifiés de notre planète, mais sont aussi hautement menacés. Plus de 80 % des extinctions contemporaines se sont produites sur des îles, et plus d’un tiers des espèces terrestres menacées sont insulaires.

 

De récents travaux se sont intéressés aux causes de ce déclin, soulignant l’importance de la perte d’habitat et des invasions biologiques. Néanmoins, ces études se sont penchées sur des menaces ou des taxons spécifiques. Il manque donc une vision générale de la vulnérabilité des assemblages insulaires face aux changements globaux. 

 

Rivage vise à mettre à profit des données mondiales récemment publiées, relatives aux composantes de la vulnérabilité des îles aux changements globaux pour les oiseaux, les plantes et les mammifères. L’objectif de Rivage est d’évaluer la vulnérabilité des assemblages insulaires au changement climatique, au changement d’utilisation des terres et aux invasions biologiques. Le projet réunira des experts en évaluation de la vulnérabilité, en biogéographie insulaire, en diversité fonctionnelle et phylogénétique, ainsi que des experts en plantes et en vertébrés ayant un intérêt particulier pour la macroécologie et la conservation.

 

Rivage fournira des orientations à suivre sur les priorités de conservation parmi les îles sur la base de scénarios de conservation.

LES CHERCHEURS

Porteurs de projet :

 

Céline BELLARD – Université Paris Saclay (France)

Daniel KISSLING – Université d’Amsterdam (Pays-Bas)

 

 

Post-doctorante :

Clara MARINO

ouvrir/fermer Participants :

Ana BENÍTEZ LÓPEZ – University of Granada (Espagne), Nathalie BUTT –  University of Queensland (Australie), Pol CAPDEVILA – University of Bristol (Grande-Bretagne), José María FERNÁNDEZ-PALACIOS – University of La Laguna (Espagne), Wendy FODEN – South African National Parks/University of Stellenbosch (Afrique du Sud), Camille LECLERC – INRAE (France), Jonathan LENOIR – CNRS (France), Anibal PAUCHARD – University of Concepción (Chili), François RIGAL – Université de Pau et des Pays de l’Adour (France), Aafke SCHIPPER – Radboud University (Pays-Bas), Yohann SOUBEYRAN – IUCN French Committee (France), Gengping ZHU – Washington State University (Etats-Unis)

Le projet Rivage réunit des spécialistes de la biogéographie insulaire des plantes et des vertébrés avec un intérêt particulier sur les réponses de la biodiversité aux changements globaux.

LE PROJET

Le projet Rivage est issu de l’appel à projet de 2022. Le processus de sélection du projet a été réalisé par un comité d’experts indépendants.