fermer
retour en haut de la page
Projet en cours depuis 2019

JustConservation

Vers une ‘conservation juste’ : lier théories et pratiques de la justice dans la conservation de la biodiversité

JustConservation
Au cours des trois dernières décennies, la conservation de la biodiversité s’est élargie, passant de la seule préservation de la nature à des approches plus « respectueuses des populations ». Cependant, ces approches intégrant à la fois des objectifs de conservation et de développement n’ont pas nécessairement bénéficié aux populations locales.
 
Ce projet analyse comment des enjeux de justice se concrétisent dans la conservation. Il pose les questions suivantes :
  • comment différentes conceptualisations de la justice et de l’équité influencent-elles la gouvernance de la conservation ?
  • dans quelle mesure et par quels mécanismes l’intégration des objectifs sociaux dans la gouvernance de la conservation influence-t-elle l’efficacité de la conservation ?

 

Après avoir passé en revue plus de 3 000 publications, les membres du projet JustConservation en ont identifié 169 traitant de l’influence de différentes formes de gouvernance sur les résultats de la conservation (Dawson et al., 2021). Il révèle un contraste frappant entre les résultats issus de la conservation sous le contrôle « local » des peuples autochtones et communautés locales, et les résultats de la conservation menée sous le contrôle « extérieur » des États, des ONGs et des entreprises privées. 56 % des études sur la conservation sous contrôle « local » montrent des résultats positifs, tant pour le bien-être humain que pour la conservation. Pour la conservation sous contrôle « extérieur », seul 16 % des études rapportent des résultats positifs et plus d’un tiers ont abouti à une conservation inefficace et des résultats sociaux négatifs. La principale explication de cette différence réside dans le fait que la conservation contrôlée localement peut produire une gestion active et collective de l’environnement. Lorsque les valeurs et les pratiques locales sont respectées et que les communautés locales jouent un rôle central dans la conservation, une vision commune du paysage peut être établie. Cela génère alors une mobilisation pour préserver, restaurer et défendre l’environnement.

 

Ces premiers résultats véhiculent un message optimiste : une conservation équitable, qui renforce et soutient l’intendance environnementale des peuples autochtones et des communautés locales, est la principale voie vers une conservation efficace à long terme de la biodiversité, en particulier lorsqu’elle est soutenue par des lois et des politiques plus larges.

 

En savoir plus sur le projet JustConservation.

 
JustConservation_web
© CESAB JustConservation 2022
Les chercheurs

Porteur de projet :

 

Brendan COOLSAET – FNRS et UCLouvain (France)

Postdoctorant :

 

Neil DAWSON – European School of Political and Social Sciences, ESPOL (France)

ouvrir/fermer Participants :

Aditi BHARDWAJ – Tata Institute of Social Sciences (India), Francesca BOOKER – IIED (UK), David BROWN – University of East Anglia (UK), Jennifer KELLEHER – IUCN (Switzerland), Bosco LLISO – Basque Centre for Climate Change (Spain), Jacqueline LOOS – Leuphana University Lüneburg (Germany), Adrian MARTIN – University of East Anglia (UK), Malena OLIVA – Universidad Nacional Autónoma de México (Mexico), Unai PASCUAL – Basque Centre for Climate Change (Spain), Pasang SHERPA – Tribhuwan University (Nepal), Thomas WORSDELL – Amazon Frontlines (Ecuador)

JustConservation réunit des spécialistes de sciences politiques, développement international, études environnementales, économie de l’environnement et lois environnementales.  

Le projet

Le projet JustConservation est issu de l’appel à projet de 2018. Le processus de sélection du projet a été réalisé par un comité d’experts indépendants.

Publications

[04] Pickering J, Coolsaet B, Dawson NM, Suiseeya K, Inoue C & Lim M (2022) Rethinking and upholding justice and equity in transformative biodiversity governance. In: Visseren-Hamakers I & Kok M (Eds.), Transforming Biodiversity Governance, Cambridge: Cambridge University Press (pp. 155–178). doi: 10.1017/9781108856348.009.

 

[03] Bennett NJ, Katz L, Yadao-Evans W, Ahmadia GN, Atkinson S, Ban NC, Dawson NM, de Vos A, Fitzpatrick J, Gill D, Imirizaldu M, Lewis N, Mangubhai S, Meth L, Muhl E-K, Obura D, Spalding AK, Villagomez A, Wagner D, White A & Wilhelm A (2021) Advancing social equity in and through marine conservation. Frontiers in Marine Science, 8, 711538. doi: 10.3389/fmars.2021.711538.

 

[02] Dawson NM, Coolsaet B, Sterling EJ, Loveridge R, Gross-Camp ND, Wongbusarakum S, Sangha KK, Scherl LM, Phuong Phan H, Zafra-Calvo N, Lavey WG, Byakagaba P, Idrobo CJ, Chenet A, Bennett NJ, Mansourian S & Rosado-May FJ (2021) The role of Indigenous peoples and local communities in effective and equitable conservation. Ecology and Society, 26, 19. doi: 10.5751/ES-12625-260319.

 

[01] Coolsaet B, Dawson N, Rabitz F & Lovera S (2020) Access and allocation in global biodiversity governance: A review. International Environmental Agreements: Politics, Law and Economics, 20, 359–375. doi: 10.1007/s10784-020-09476-6.

 

Just Conservation dans la presse

Dawson NM, Coolsaet B, Sterling EJ, Loveridge R, Gross-Camp ND, Wongbusarakum S, Sangha KK, Scherl LM, Phuong Phan H, Zafra-Calvo N, Lavey WG, Byakagaba P, Idrobo CJ, Chenet A, Bennett NJ, Mansourian S & Rosado-May FJ (2021) The role of Indigenous peoples and local communities in effective and equitable conservation. Ecology and Society26, 19. doi: 10.5751/ES-12625-260319.