fermer
retour en haut de la page
Projet en cours depuis 2021

PowerBiodiv

Comprendre les dynamiques de pouvoir dans les processus participatifs en associant théorie et pratique pour améliorer la conservation de la biodiversité

PowerBiodiv

La complexité des enjeux de conservation de la biodiversité a conduit à un engagement accru des parties prenantes par le biais de processus participatifs, mais souvent sans que l’on comprenne clairement comment ou si ces processus conduisent à des résultats plus important en matière de biodiversité. De récentes études ont mis en avant le besoin urgent de mieux comprendre comment les multiples dimensions du pouvoir imprègnent ces processus et peuvent conduire à leur amélioration dans un objectif de conservation de la biodiversité.

 

Basé sur une approche transdisciplinaire, PowerBiodiv va étudier les liens entre dynamiques du pouvoir et amélioration des processus de participation des parties prenantes en matière de conservation de la biodiversité. Il se demande :

  • Comment une analyse multidimensionnelle du pouvoir peut nous permettre de mieux comprendre le contexte, la conception et les impacts sociaux et écologiques des processus participatifs ?
  • Quelles stratégies existent en théorie et en pratique pour surmonter les défis liés aux dynamiques de pouvoir ?
  • Quel rôle les scientifiques, représentants institutionnels et praticiens peuvent et doivent jouer dans leur conception et leur mise en œuvre pour interroger les dynamiques de pouvoir ?

 

PowerBiodiv adoptera une approche “fondée sur des preuves” incluant plusieurs types de sources de preuves validés. Nous utiliserons des méthodologies reconnues pour la synthèse des connaissances : une revue systématique de la littérature portant sur les théories sociales et politiques du pouvoir appliquées aux enjeux de conservation de la biodiversité mais aussi un scan des solutions existantes et une consultation d’experts pour accéder aux perspectives, histoires et connaissances non-représentées dans la littérature. PowerBiodiv profitera à la fois à la science et à la pratique en fournissant une approche pour considérer les dynamiques de pouvoir dans les processus participatifs et ainsi améliorer la conservation de la biodiversité

LES CHERCHEURS

Porteurs de projet :

 

Juliette YOUNG – Inrae (France), James BUTLER – CSIRO (Australie)

ouvrir/fermer Participants :

Estelle BALIAN – Facilitation for Environmental Action and Learning (France), Simon CALLA – Université Bourgogne Franche-Comté (France), Audrey COREAU – OFB (France), Naïg COZANNET – AFD (France), James NEWIG – Leuphana University (Allemagne), Jethro PETTIT – Learning for change (Italie), Diana POUND – Dialogue matters (United Kingdom), Fabien QUETIER – Biotope (France), Iokine RODRIGUEZ – University of East Anglia (United Kingdom), Valeria SALVATORI – Institute of Applied Ecology (Italie), Eleanor STERLING – Museum of Natural History (USA), York VAN KORFF – Flow-ing (France), Claude GARCIA – ETH-Zurich (Suisse).

Le projet Powerbiodiv réunit des spécialistes en science politique, sociologie, biologie de la conservation, géographie, facilitation, gestion de conflit, écologie, et anthropologie.

LE PROJET

Le projet PowerBiodiv est issu de l’appel à projet de 2020. Le processus de sélection du projet a été réalisé par un comité d’experts indépendants.