fermer
retour en haut de la page
La fondation
Accueil > Organisation > Benjamin ROCHE

Benjamin ROCHE

IRD

Directeur de recherche au sein de l’unité “Maladies infectieuses et vecteurs: écologie, génétique, évolution et contrôle” (MIVEGEC) et responsable du département “Processus écologiques et évolutifs au sein des Communautés” – Montpellier.

Benjamin Roche mène des travaux croisant écologie évolutive et santé publique. Après avoir travaillé sur la transmission des maladies infectieuses, il s’est intéressé aux interactions entre processus écologiques et sociétaux dans la propagation d’agents pathogènes. En synergie, il a travaillé sur les interactions entre la transmission des maladies infectieuses et la prolifération des cellules cancéreuses à l’échelle individuelle ainsi que sur l’impact de la cancérogénèse sur l’évolution des traits d’histoire de vie des espèces et les conséquences potentielles des cancers sur la structures des communautés écologiques.

Actuellement, il poursuit ses travaux en étudiant comment la diversité des hôtes et la diversité des agents pathogènes peuvent interagir et l’impact potentiel de telles interactions en termes de santé publique. Il continue également à travailler sur les liens entre maladies infectieuses et cancers.

 

Benjamin Roche a contribué à une douzaine de projets ces dix dernières années et publié plus d’une centaine d’articles scientifiques et trois livres. Il a participé à de nombreuses conférences et ateliers de haut niveau tels que l’atelier Ipbes sur « Biodiversité et pandémies » en 2020 et le Sommet mondial de la santé, également en 2020. Il encadre également de nombreux étudiants et post-doctorants.

 

Autres fonctions

Benjamin Roche est également membre du Conseil scientifique de Santé Publique France (Paris) depuis mars 2021 ; conseiller scientifique du PDG de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) sur la stratégie « Une seule santé » (Marseille) depuis janvier 2021 ; co-directeur du laboratoire mixte international ELDORADO (Mexico) depuis janvier 2020 ; et professeur associé à l’Université nationale autonome du Mexique, Faculté de recherche vétérinaire (Ciudad de Mexico) depuis septembre 2017.