fermer
retour en haut de la page
La fondation
Accueil > Organisation > Ophélie RONCE

Ophélie RONCE

Présidente du CS FRB ; CNRS

Directrice de recherche à l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier” (ISEM) – équipe “Évolution et démographie” – Montpellier.

Ophélie RONCE © PWIAS Vancouver

Les thèmes de recherches d’Ophélie Ronce concernent, de manière assez large, les interactions entre dynamiques évolutives et démographiques, avec principalement une approche de génétique quantitative et d’écologie évolutive théorique qu’elle applique pour mieux comprendre à la fois des questions fondamentales sur l’évolution de la biodiversité (Comment évoluent les aires de répartitions? Quand est-ce que l’évolution peut empêcher l’extinction ?) et les conséquences des changements globaux contemporains.

Elle s’intéresse en particulier à l’intégration des processus évolutifs et de leur interaction avec d’autres mécanismes d’adaptation – comme la plasticité phénotypique ou la dispersion – dans les scénarios de réponses de la biodiversité réponse aux changements climatiques et à la fragmentation.

 

Ophélie Ronce a animé un groupe de travail sur l’adaptation rapide aux changements globaux pour la FRB de 2012 à 2015, ayant produit un cahier de prospectives et contribué par une semaine de cours à un MOOC de l’Université virtuelle environnement et développement durable (UVED), sur ces questions. Elle a participé à plusieurs autres exercices de synthèse internationaux sur ces thèmes. Elle a coordonné, et co-coordonné respectivement, deux projets ANR multi-sites structurants sur les questions d’adaptation aux changements globaux dans les 10 dernières années (projets EVORANGE et MECC).

 

Ophélie Ronce a passé une année (2018-2019) en résidence au Peter Wall Institute of Advanced Studies (Vancouver) qui promeut une forte interdisciplinarité, où elle a initié des recherches sur les flux de gènes assistés comme mesures d’adaptation aux changements climatiques.

 

Autres fonctions

Ophélie Ronce a également été membre du Conseil scientifique du MNHN (membre nommé de 2014 à 2018); et est membre du Conseil scientifique du Center for Ecological Research and Forestry Applications (CREAF, Barcelone) depuis 2017 ; membre du Conseil scientifique du Centre for Biodiversity Dynamics (CBD, Trondheim) depuis 2017 ; présidente de la Société européenne de biologie évolutive (ESEB 2019-2021) ; vice-présidente non-américaine de la Société pour l’étude de l’évolution (SSE 2020-2022).