Rss@FRBiodiv

La biodiversité, c’est l'ensemble des êtres vivants, micro-organismes, plantes, champignons ou animaux. Ce sont aussi les interactions qui les relient entre eux et avec le milieu où ils vivent. Nous, les êtres humains, faisons partie des êtres vivants, et nous interagissons dans le temps et dans l'espace avec les autres composantes de la biodiversité. C'est pourquoi on a pu en dire que c'est "le tissu vivant de la planète"  ou « la vie, dans ce qu’elle a de divers »**.

La biodiversité est donc un concept beaucoup plus vaste que la simple collection d’espèces animales et végétales à laquelle on la réduit souvent : c'est la diversité de la vie à tous ses niveaux d’organisation, du gène aux espèces et aux écosystèmes. Ces niveaux sont en dynamique et interactions permanentes et sont le cadre de l'évolution du vivant.  

  • Diversité génétique : Chaque être vivant a des caractéristiques génétiques uniques. La diversité génétique recouvre la diversité des gènes de tous les organismes vivants. Les gènes sont supportés par l’ADN. Ils sont transmis lors de la reproduction. La diversité des gènes influence la diversité des caractères d'une individu, d’une population ou d'une espèce (par exemple la couleur des yeux ou la résistance à une maladie).

  • Diversité spécifique : La classification des êtres vivants s'appuie largement sur le concept d'espèce. Il existe plusieurs définitions de ce concept, mais la plus classique rassemble des individus potentiellement capables de se reproduire entre eux et de donner une descendance viable et elle-même féconde. On a identifié actuellement un peu moins de deux millions d'espèces. On estime qu'il en reste peut-être 5 à 10 fois autant à découvrir.

  • Diversité écosystémique : Des ensembles de populations d'espèces différentes, formant des communautés,  interagissent entre elle et avec leur milieu ambiant (air, terre, eau, ...) et constituent ainsi des écosystèmes. Une forêt, une mare, l'homme et sa flore intestinale sont par exemple des écosystèmes.
    Cette diversité comprend la richesse des relations et des flux de matière et d’énergie entre les populations des différentes espèces, entre elles et avec leur environnement physico chimique. Les relations entre espèces recouvrent toutes sortes de fonctions et d'adaptations : chaîne alimentaire, parasitisme, symbiose, prédation, compétition, coopération….
    Les paysages qui nous entourent expriment la diversité des écosystèmes, fruit de l'histoire de l'évolution et des influences humaines.

 *Le mot « biodiversité » est une contraction, en anglais, de « biological diversity », apparu pour la première fois dans le titre d’un ouvrage de Edward O. Wilson (1984).
**Expression de Robert Barbault qui était professeur à l'université de Paris-VI, directeur du département d'écologie et gestion de la biodiversité au Muséum national d'Histoire naturelle
***Expression de Patrick Blandin, professeur au Muséum national d'Histoire naturelle