Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

La 18e réunion du SBSTTA, organe scientifique de la CBD (convention sur la diversité biologique) commencera officiellement demain, mais dès cet après-midi les représentants des pays européens se sont réunis de manière informelle, comme à chaque SBSTTA, pour échanger leurs points de vue sur les différents sujets qui seront abordés les jours prochains.

Alors que le SBSTTA 17 avait vu un changement de format, et une grande limitation des sujets, avec une emphase particulière sur la création de l’IPBES et ses conséquences, le SBSTTA 18 reprend les habitudes des SBSTTA précédents, abordant de multiples sujets allant des aires marines protégées à l’IPBES en passant par la biologie synthétique ou les espèces invasives et le blanchiment des coraux. La FRB est présente en tant que co-point focal (avec le MNHN) pour porter la voix des scientifiques français, en appui au représentant du MEDDE, co-point focal CBD pour la France.

Globalement les pays européens montrent un front assez uni, et cela grâce au travail préparatoire de la réunion de Vilm. Il existe des divergences politiques qui seront sans doute mineures face aux demandes d’autres pays européens et la bataille s’annonce rude cette année en ce qui concerne le domaine marin, avec les aires marines protégées, le bruit, les débris, l’acidification, la planification des aires protégées.. et autres thèmes.

A noter aussi les tensions autour du thème de la biologie synthétique. Les débats promettent d’être complexes et tout le monde se prépare à quelques longues nuits de négociation.