Rss@FRBiodiv

Programmes phares

La FRB, via le CESAB et ECOSCOPE,
accueille le premier atelier
Data Carpentry en France.

Seulement 24 places de disponibles, réservez vite !
Le 14 et 15 novembre 2016,
20 Rue Berbier du Mets, 75013 PARIS
(Atelier en anglais)

Ces deux jours d'atelier intensifs vous formeront à des concepts et des outils vous permettant de travailler plus efficacement avec les données.
Data Carpentry s'attache à transmettre aux chercheurs, de façon simple et compréhensible, les compétences qui leur permettront d'agréger, visualiser, manipuler, analyser et gérer leurs données et celles provenant d'autres sources, pour, in fine, en extraire des éléments de connaissance.
Ces ateliers ont connu un grand succès à travers le monde (États-Unis, Australie, Royaume-Uni…). Nous sommes heureux de les organiser en France !

Quel est le programme ?
L'atelier Data Carpentry prend en compte les besoins des écologues et couvre une partie du cycle de vie des données avec :

  • Tableurs et OpenRefine pour la qualité des données en écologie
  • R pour l'analyse des données en écologie
  • R pour la visualisation des données
  • SQL pour la gestion des données

Pour qui ?
L’atelier Data Carpentry s’adresse aux chercheurs et aux étudiants de cycle supérieur qui ont des données et qui souhaitent les analyser. Aucune connaissance préalable n’est requise.

Combien cela coûte-t-il ?
Une participation forfaitaire de 50 euros est demandée pour participer à l’atelier.
Il revient aux participants d'organiser leur transport et leur hébergement (des options d'hébergement seront proposées près du lieu où se déroulera l'atelier). Les déjeuners sont pris en charge par l’organisation.

Que faut-il apporter ?
Les participants doivent apporter un ordinateur portable fonctionnant sous Mac, Linux, ou Windows (pas une tablette, Chromebook, etc.) pour lequel ils possèdent les droits "administrateur". Des informations complémentaires seront fournies pour l'installation de logiciels spécifiques.

Inscription en ligne

La FRB – via le CESAB et ECOSCOPE – accueille le premier atelier Data Carpentry en France !

Ces deux jours d'atelier intensifs (uniquement en anglais) vous formeront à des concepts et des outils vous permettant de travailler plus efficacement avec les données.
Data Carpentry s'attache à transmettre aux chercheurs, de façon simple et compréhensible, les compétences qui leur permettront d'agréger, visualiser, manipuler, analyser et gérer leurs données et celles provenant d'autres sources, pour, in fine, en extraire des éléments de connaissance. 

Le 14 et 15 novembre 2016, au 20 Rue Berbier du Mets, 75013 PARIS.

En 2016, ECOSCOPE – créé par la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité – a été labellisé Infrastructure de Recherche par le ministère chargé de la Recherche. Ce "pôle de données" doit à la fois faciliter l'accès et le partage des données d'observation pour la recherche sur la biodiversité mais aussi être une aide à la décision publique et privée. Pour répondre au mieux à cette mission, ECOSCOPE et ses partenaires ont réalisé un état des lieux des infrastructures de recherche collectant ces données.

Déterminer l’état et la dynamique de la biodiversité pour modéliser et d’anticiper ses changements est essentiel.

L’enjeu scientifique repose sur la complémentarité des observations. En effet, la communauté scientifique a besoin de données multiples et pertinentes, collectées sur de longues périodes. Il s’agit de coupler des données biologiques mais également biophysiques et socio-économiques pour étudier des interactions et rétroactions complexes, les couplages entre les milieux, compartiments et facteurs anthropiques, et ce afin de dégager une compréhension fine des patrons et processus à l'œuvre.

Pour cela, la recherche française dispose de nombreux dispositifs d’observation et d’expérimentation qui collectent et gèrent des volumes de données de plus en plus importants, et pour des périodes de plus en plus longues, et qui se structurent sous l’influence de différents facteurs.

  • Comment est organisé le paysage national des observatoires ?
  • Quelles en sont les forces et les lacunes ?
  • Quels sont les leviers qui contribuent à sa structuration et à la diffusion des données ?

Telles sont les questions auxquelles répond l'Etat des lieux.

Rapport Etat des lieux et analyse des paysages des observatoires français de recherche sur la biodiversité

Synthèse du rapport

Brochure de présentation ECOSCOPE

logo biodivERsA webWithin BiodivERsA3, task 3.2 is dedicated to foresight activities and aims at identifying emerging research priorities in the field of biodiversity and ecosystem services that could benefit from coordinated action among
national funding agencies at the European level.

Identifying foresight views of the funding agencies within BiodivERsA will ultimately contribute to the identification of shared priorities and the development of a strategic roadmap.

To help us implement this task, we kindly ask you to indicate us in the form whether a foresight view and/or a research strategy on : biodiversity ; Nature-Based-Solutions ; and/or ecosystem services exist at the national and/or sub-national level in your country.


!! If yes, please do not forget to upload the relevant documents !!

Deadline for fulfilling the form: 14 December 2015

 

 

Mieux comprendre les effets des changements globaux (climat,  utilisation des terres, invasions, pollutions, etc.) sur la  biodiversité, les écosystèmes et les services écosystémiques associés est un enjeu majeur. En effet, il est devenu essentiel de mieux anticiper le devenir conjoint des systèmes naturels et des sociétés humaines pour faire face et s’adapter à ces changements, dont la vitesse et l’ampleur sont sans précédent. Dans ce contexte, les scénarios de la biodiversité – démarche scientifique en plein essor - représentent une voie prometteuse pour développer les connaissances comme pour aider à la décision et à la gestion.

Les scénarios sont des trajectoires futures plausibles de la biodiversité, des écosystèmes ou des services écosystémiques en réponse aux modifications environnementales, et en fonction de modes de gestion ou de développement alternatifs. Souvent fondés sur la modélisation des systèmes écologiques et de leurs interactions avec les sociétés humaines, ils permettent de mieux anticiper les changements et peuvent avertir les décideurs et les gestionnaires de trajectoires non viables ou de points de rupture des systèmes. Ils peuvent également constituer des outils de dialogue et de concertation entre acteurs aux intérêts parfois divergents, ou encore informer de façon très parlante sur l’état et la dynamique de la biodiversité.

C’est pourquoi la FRB a lancé en 2010 le programme Modélisation et scénarios de la biodiversité, qui a pour objectif de fédérer et renforcer la recherche française dans ce domaine. À travers des appels à projets et l’organisation d’une animation nationale associant scientifiques et acteurs de la société de tous horizons, la FRB favorise une meilleure prise en compte des attentes des acteurs dans les scénarios développés par les chercheurs français (souvent en collaboration avec des chercheurs étrangers), ainsi que l’implication des acteurs dans ces recherches.

Le programme comporte un volet spécifiquement consacré aux pays du Sud, en partenariat avec le Fonds français pour l'environnement mondial (FFEM).

Exemples de projets soutenus par le programme Modélisation et scénarios (page 18).

La FRB est aussi impliquée dans le ScenNet (Réseau sur les Scénarios de la Biodiversité et des Services Écosystèmiques), un projet international du Belmont Forum.

 


  

Un programme en 3 axes

1) Des appels à projets  pour soutenir des recherches ambitieuses et fédératrices

  • 2010 : les résultats de l'appel à projets, les fiches des 4 projets financés

  • 2011 : l'appel à projets, les résultats

  • 2012 : Dans le cadre de  BiodivERsA, un appel à projets européen sur le thème "Biodiversity dynamics : developing scenarios, identifying tipping points and improving resilience" a été lancé en novembre 2011. Dans ce contexte, la FRB n’a pas lancé d'appel à projets national sur ce thème en 2012.

  • 2013 : La FRB et le Fonds français pour l'environnement mondial (FFEM) se sont associés pour lancer un appel à projets sur les scénarios de la biodiversité en Afrique subsaharienne.


Le cycle des appels à projets du programme Modélisation et scénarios a pris fin en 2013. Les projets financés seront invités, à l’issue de leurs travaux, à présenter leurs résultats dans le cadre de restitutions qui seront organisées par la FRB.


2) Un état des lieux des publications françaises sur les scénarios de la biodiversité, publié en janvier 2013

Cette étude constitue un recensement des scénarios de la biodiversité développés par la recherche française afin de mieux identifier les forces, les faiblesses et les synergies potentielles au sein de cette communauté scientifique. Elle identifie aussi des pistes de collaboration entre scientifiques et acteurs de la société.

3) Une animation nationale mobilisant la communauté scientifiques et les acteurs de la société, notamment à travers l’organisation d'ateliers et de colloques.

  • 30-31 mars 2011 : Conférence scénarios de la biodiversité : Quel état d'avancement ? Quels enjeux ? (Paris) / Biodiversity scenarios conference : Current progress and challenges (Paris)

  • 2-3 juillet 2012 : Atelier de travail « Scénarios de la biodiversité : quelles pratiques, quelles attentes des acteurs du COS ? » (CESAB, Aix-en-Provence)

  • 25-27 mars 2013 : Atelier régional "scénarios de la biodiversité africaine" : anticipation du devenir de la biodiversité et des services écosystémiques et adaptation aux changements globaux en Afrique (Libreville, Gabon)

  • 1-2 octobre 2015 : Journées FRB "Les scénarios de la biodiversité à l'heure du changement climatique" (Paris)

 


LE COMITÉ DE PROGRAMME

Le comité de programme assure le pilotage et dessine la stratégie du programme Modélisation et scénarios à court et moyen termes. Il établit les termes des appels à projets et évalue les projets, avec l'aide d'experts extérieurs.

Ce comité est composé d'une vingtaine de scientifiques, experts du domaine et représentants de différentes disciplines, ainsi que de membres du Conseil d’Orientation Stratégique (COS) de la FRB, qui représentent la voix des acteurs de la société.
Dans le cadre du partenariat avec le FFEM, un expert du comité scientifique et technique du FFEM a rejoint le comité de programme en 2013.

Pour renforcer l’opérationnalité de ce comité, un comité restreint, composé de 3 personnalités (signalées par *), assure le suivi et l’accompagnement permanent du programme.

Scientifiques

Paul Leadley* (Univ. Paris Sud), président du comité de programme scénarios
Gérard Balent
(INRA)
Daniel Barthélemy (INRA)
Isabelle Chuine (CNRS)
Denis Couvet* (MNHN)
Philippe Cury (IRD)
Luc Doyen (MNHN)
Didier Gascuel (Agrocampus-Ouest)
Pierre-André Jouvet (Université Paris 10)
Christophe Le Page (CIRAD)
Laurent Mermet (AgroParisTech)
Serge Morand (CNRS)
Christian Mullon (IRD)
Thierry Oberdorff (IRD)
Alain Pavé* (CNRS)
Eric Rochard (IRSTEA)
Jacques Theys
Wilfried Thuiller (CNRS)
Nicolas Viovy (IPSL)

Membres du COS

Véronique Gouraud (EDF)
Jérôme Millet (FCBN)
Claude Millier
 (Petits Débrouillards)
Yorick Reyjol (Office national de l'eau et des milieux aquatiques)
Patrick Silan (Société nationale de protection de la nature)

FFEM

Doyle McKey (CNRS, membre du comité scientifique et technique du FFEM)

 

LES PARTENAIRES DU PROGRAMME

 

total impot societesFondationTOTAL-LOGOGDF-SUEZ logoRVBGDF-SUEZ Fondation

FFEM logoonema logo