Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

23/01/13

bonn pleniere 23 01 13 4Les discussions se sont essentiellement poursuivies aujourd’hui au sein  de groupes de travail informels. Un arrangement a été trouvé pour le Groupe d’Experts Multidisciplinaire (GEM) intérimaire (mis en place pour un maximum de 2 ans) permettant aux membres du Bureau de participer au GEM en tant qu’observateurs. Il a également été choisi de se doter de deux présidents distincts pour chacun de ces organes. Ces deux questions restent cependant ouvertes pour le futur GEM et seront résolues ultérieurement.

 Un document listant les activités à entreprendre d’ici la prochaine plénière (prévue en décembre 2013) a été  discuté paragraphe par paragraphe. Il s’agira donc d’ici la prochaine plénière d’avancer sur le programme de travail 2014-2018, le cadre conceptuel, le processus de « cadrage » (scoping), les principes et procédures de prise en compte des différents systèmes de connaissances, les procédures liées aux rapports et livrables issus des travaux de l’IPBES, le futur découpage régional du GEM, la stratégie d’engagement des parties prenantes et le développement de partenariats stratégiques nécessaires à la bonne conduite des travaux de l’IPBES.  Il s’agira également pour l’IPBES de recevoir et prioriser les premières requêtes.

bonn pleniere 23 01 13 8Une grande partie des échanges a porté sur les rôles respectifs du Bureau, du GEM et du Secrétariat de l’IPBES dans ces différentes tâches.. Les vues étaient partagées sur l’implication du Bureau dans différentes activités, certains défendant le besoin d’un apport plus administratif et « politique », d’autres préférant que le GEM soit seul garant des travaux. En ce qui concerne le Secrétariat, certains ont notamment souhaité que l’étendue de son rôle dans la préparation de documents avant examen par le Bureau et le GEM soit restreinte et qu’il ne soit pas impliqué dans la rédaction de projets de procédures ou autres document officiel de l’IPBES. Sur la question stratégique du programme de travail 2014-2018, les deux organes devraient être amenés à travailler de concert pour développer  un projet détaillé couvrant un ensemble priorisé d’objectifs, livrables, actions et étapes, basé notamment sur les requêtes reçues. Ce projet, accompagné d’options de mise en œuvre et d’un chiffrage indicatif, devrait faire l’objet d’une consultation auprès des membres, observateurs et autres parties prenantes, avant d’être révisé, puis soumis à IPBES-2 pour adoption. Le cadre conceptuel devrait quant à lui bénéficier d’apports supplémentaires dans le cadre d’un atelier international réunissant experts et parties prenantes.

La composition du GEM reste encore largement inconnue : seule la région Afrique a réussi à ce jour à sélectionner ses cinq membres. Les autres régions ont continué aujourd’hui les consultations internes, mais le voile devrait enfin se lever demain matin : le Président a demandé à ce que les quatre autres régions présentent leur nominés jeudi matin dès l’ouverture de la plénière à 10h…