Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

L’IPBES (Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques) a été formellement mise en place, lors d’une assemblée plénière qui s’est tenue à Panama du 16 au 21 avril 2012, sous l’égide du PNUE.

Sa première session plénière se tient du 21 au 26 janvier 2013 en Allemagne à Bonn, siège de son Secrétariat.

Retrouvez tous les jours, des brèves d’infos sur les derniers échanges

26/01/13

bonn plnire 26 01 13 1 chair2Après d'intenses discussions entre les représentations régionales, qui ont duré tard dans la nuit hier soir, un accord a finalement été trouvé sur la Présidence de l’IPBES. En ce dernier jour de plénière, M. Abdul Hamid Zakri (Malaisie) a ainsi été nommé Président de l’IPBES, en tant que représentant de la région Asie/Pacifique, pour 3 ans. Un « gentlemen’s agreement » a été trouvé pour que le Vice-Président nommé au titre de la région WEOG lui succède pour le prochain mandat.

Les règles de procédures de la plénière ont été adoptées, laissant cependant en suspend deux points majeurs : la participation des Organisations économiques d’intégration régionale (l’Union européenne en première ligne) en tant que membres de la plateforme à part entière et la politique d’admission des observateurs. Sur ce dernier point, certains délégués ont vivement défendu la nécessité que la participation des observateurs soit sujette à consensus, ce qui permettrait à un seul membre de s’opposer à l’accréditation d’un observateur. Ces deux questions seront donc à nouveau sur la table à la 2eme plénière.

Le Secrétariat sera rattaché au PNUE (Programme des Nations Unies pour l’environnement) et sera composé dans un premier temps d’un responsable du Secrétariat, de trois chargés de mission et de deux secrétaires. Le budget, d’environ 3 millions de dollars pour 2013, couvre les frais liés au Secrétariat et l’appui aux activités du Bureau et du GEM. L’implication des quatre organismes des Nations Unies concernés (PNUE, UNESCO, FAO, PNUD) passera par la mise au point d’un accord de même type que celui qui lie le GIEC avec le PNUE et l’OMM (Organisation météorologique mondiale)

Les activités intersession pour réunir toutes les conditions nécessaires à l’adoption et au démarrage du  programme de travail 2014-2018 à la prochaine plénière, ainsi que la procédure pour prioriser les demandes adressées à l’IPBES  ont été adoptées sans plus de discussions.

Finalement, la date de la prochaine plénière, originellement prévue en décembre 2013, n’a pas confirmée : au vu de la charge de travail dans l’intersession, il a été jugé préférable de reconsidérer le calendrier, en fonction des progrès.