Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

La ruche s’active : deuxième jour de la 4ème session plénière de l’IPBES

Mardi 23 février 2016

La Plénière s’est réunie ce matin avant de se répartir dans les deux groupes de travail pour le reste de la semaine. Le Secrétariat et les membres du Groupe d’experts multidisciplinaire (GEM) ont présenté les points à l’ordre du jour, notamment les rapports de cadrage définissant les contours des évaluations à venir : évaluation mondiale sur la biodiversité et les services écosystémiques, évaluation sur les différentes conceptualisations des valeurs multiples de la nature, évaluation sur les espèces exotiques envahissantes et évaluation sur l’utilisation durable de la biodiversité. Les Etats, et notamment la France, ont pu intervenir pour faire des remarques préliminaires. Les discussions ligne à ligne des documents ont ensuite débuté l’après-midi dans des groupes dédiés. Un groupe examine le résumé pour décideurs sur les pollinisateurs, la pollinisation et la production alimentaire jusqu'à mercredi soir au moins. Un deuxième examine le rapport de cadrage pour l’évaluation globale sur la biodiversité et les services écosystémiques. Le troisième quant à lui examine les arrangements budgétaires et financiers pour la Plateforme pour la période 2014-2018.

M. Xavier Sticker, Ambassadeur délégué à l’environnement, chef de la délégation française à l’IPBES 4
M. Xavier Sticker, Ambassadeur délégué à l’environnement, chef de la délégation française à l’IPBES 4 (Photo ©IISD/ENB)


Plusieurs Etats ont renouvelé leurs contributions au fonds fiduciaire de la Plateforme, dont la France qui a promis 230 000€ pour l’année 2016, conjointement versés par les Ministères chargés de la Recherche, des Affaires étrangères et de l’Environnement.

Les différents groupes régionaux des Nations-Unies ont été invités à présenter leurs candidats pour le Bureau, qui sera officiellement élu dimanche. A ce stade, seule la région « Europe occidentale et autres Etats » était en mesure de présenter ses deux candidats : le Britannique Robert Watson et le Norvégien Ivar Baste. Il s’agira d’un renouvellement de leur mandat, ces deux experts ayant siégé au Bureau au cours des quatre dernières années.