Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

Pour continuer à vivre au fil de l’eau, un jeu qui en vaut la chandelle

Télécharger la fiche résultats

Contexte

Dans la région de Curuai, au nord du Brésil, les habitants vivent en fonction du cycle de variation du niveau de l'eau. Mais leur mode de vie est en train de changer sous l'effet des crues exceptionnelles plus hautes et plus fréquentes liées aux changements climatiques

Questions

  • Quels sont les effets des nouvelles pratiques des populations locales sur la biodiversité ?
  • Les ribeirinhos pourraient-ils s’emparer des connaissances sur les variations hydrologiques afin de mieux s’adapter aux modifications de leur environnement ?

Méthodes

  • Prélèvement et analyse d'échantillons provenant des milieux naturels (teneur en nutriments, identification des espèces de microorganismes)
  • Modélisation d’accompagnement (ComMod) avec un jeu de rôles dans lequel les agriculteurs et les pêcheurs gèrent une propriété en fonction de contraintes (main d’œuvre, bétail et localisation)
  • Modélisation hybride (en cours de développement) : le jeu de rôles y est associé à un modèle informatique qui prend en compte le niveau des ressources naturelles

Résultats

  • L’incertitude ressentie par les populations rend difficile l’adoption de stratégies adaptées sur le long terme.
  • L'augmentation des niveaux d’eau pendant les crues réduit la superficie des pâturages. Les agriculteurs en ouvrent de nouveaux sur la terre ferme, d'où la déforestation qui est observée, entrainant une dégradation de la qualité des sols.
  • Les fortes crues conduisent les habitants à abandonner leurs logements sur pilotis pour aller vivre en ville. Les zones urbaines rejettent des effluents qui polluent l’eau (prolifération de cyanobactéries toxiques), ce qui constitue une menace tant pour la santé humaine et animale que pour les dynamiques des populations de poissons.

Implications

Plusieurs projets ont été lancés pour améliorer la modélisation hybride que les habitants utiliseront pour prendre en compte la biodiversité dans leurs décisions.