Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

Souris des villes, gerbilles des champs, des envahisseurs au Sénégal

Télécharger la fiche résultats

Contexte

Deux espèces envahissantes de rongeurs progressent au Sénégal à la faveur des changements globaux, l'une profitant du développement des infrastructures et transports humains et l'autre des évolutions climatiques et environnementales des dernières décennies au Sahel.

Questions

Quels sont les principaux facteurs responsables de l’invasion de la gerbille nigériane et de la souris grise au Sénégal ? Quelles sont les aires géographiques susceptibles d’être envahies dans un futur proche ?

Méthodes

Deux types de modèles, statistique et multi-agents, ont été élaborés pour étudier les distributions respectives de la souris grise et de la gerbille nigériane en fonction de facteurs distincts.

Résultats

Le projet CERISE a abouti à des cartes présentant :

- La distribution estimée de la gerbille nigériane. Les modèles montrent une progression jusqu’à environ 200 kilomètres au sud de la Mauritanie depuis son arrivée dans les années 1980, ce qui correspond aux observations sur le terrain. Les facteurs substrat (densité de sable), végétation (surface couverte en herbacées et indice de végétation) et climat (température) sont cruciaux pour expliquer la distribution de cette espèce.

- Les transports commerciaux et les déplacements de souris grises associés, à plusieurs échelles de temps. Les simulations varient selon les dates des marchés locaux, la nature et le nombre d'habitants des agglomérations, et la probabilité d’embarquement des souris dans les véhicules.

Implications

Les résultats des chercheurs permettront aux communautés locales de faire face à l'invasion par ces deux espèces. Pour cela, de nombreuses actions d'information (affiches, banderoles, film d'animation, pièce de théâtre, émissions de radio) ont été réalisées.