Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

Conclusion de Michèle Tixier-Boichard INRA

Ce séminaire a été l’occasion d’aborder de nouvelles questions et un contexte plus large auprès des porteurs de projets.

Le soutien financier est satisfaisant par projet mais le faible nombre de projets soutenus est frustrant vis-à-vis de l’ambition et du potentiel de la thématique.

Les approches en lutte biologique et les approches paysagères montent en puissance dans la communauté. Cependant la question de la diversité génétique manque ici, or des marges de progrès restent à accomplir sur le lien entre la diversité infraspécifique et les dynamiques de régulation.

L’interdisciplinarité des projets proposés est réelle avec, point encourageant, encore de l’expertise entomologique dans la communauté. On note également un essor de la génomique environnementale, avec des diagnostics moléculaires fréquemment proposés dans ces projets. Concernant l’intégration des savoirs, l’INRA met en place des métaprogrammes, notamment sur les services. Malheureusement, les financements correspondants ne sont disponibles que pour les équipes INRA. Ceci conforte l’intérêt d’initiatives telles qu’ECOSCOPE afin de soutenir et pérenniser les dispositifs de recherche.