Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

L'EXTINCTION PARADOXALE DES ESPÈCES LES PLUS CHARISMATIQUES

2018 09 Synthese Biomasse EspecesEmblematiques


Décrire la composition du monde vivant est l’un des objectifs fondamentaux de la recherche en biologie. Les découvertes accumulées au cours des siècles ont permis d’élaborer une image de plus en plus détaillée de la diversité des espèces qui peuplent la terre, mais la tâche apparaît sans fin quand on compare l’estimation du nombre total d’espèces vivantes (8,7 ± 1,3 millions d’après Mora et al., 2011)[1] au nombre de celles qui sont aujourd’hui décrites (1,4 millions). Un des défis majeurs posé par la biodiversité est sa complexité et les lacunes de connaissances qui s’y attachent. 

La FRB a choisi de réaliser et diffuser pendant l’été trois synthèses de résultats obtenus ces derniers mois par différentes équipes. La troisième est celle de l’article publié par l’équipe de Franck Courchamp, qui traite du paradoxe entre espèces charismatiques et risque d'extinction dans la nature (PLoS Biology, 2018).

Consulter la synthèse

Consulter la première synthèse de la série sur la répartition globale de la biomasse

Consulter la seconde synthèse de la série sur les biais taxonomiques en lien avec les préférences sociétales

___

[1]Il s’agit principalement de l’estimation du nombre d'espèces eucaryotes : celles dont la structure de la cellule est complexe, caractérisée par un noyau entouré d’une membrane. Les espèces eucaryotes incluent tous les organismes pluricellulaires (animaux, végétaux et champignons) et aussi un groupe grandement diversifié d’organismes unicellulaires, les protistes.