Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

Synthèses de connaissances

Proposez au mécanisme Eklipse une demande de synthèse de connaissances sur la biodiversité et les services écosystémiques ou rejoignez le groupe de coordination

Eklipse, le réseau science politique européen pour la biodivesité et les services écosystémiques, né en février 2016 et dont la FRB est partenaire, lance son premier appel. Celui-vise à collecter deux besoins de synthèse de connaissances en appui à la décision ou à la négociation. La question posée doit être pertinente à l'échelle européenne. La date limite pour déposer une demande est le 30 septembre 2016

Deux demandes seront sélectionnées et deux groupes d'experts seront constitués pour y répondre en utilisant une méthode pertinente (procédé DELPHI, expertise collective, revue systématique...). Les demandes doivent être portées par des acteurs de la société civile ou des acteurs publics. 

Pour en savoir plus : Texte de l'appel à télécharger

Pour faire votre proposition : Formulaire de proposition

Vous êtes aussi invités à rejoindre le groupe de coordinateurs pour la période 2016-2018. Il s'agit d'accompagner la mise en place des appels à synthèse de connaissances prévus par le réseau EKLIPSE, de participer à la sélection de priorités de recherche pertinentes pour les politiques de recherche, de contribuer à la mobilisation de l'expertise pour des projets européens. La date limite pour candidater est le 23 septembre 2016.

Pour en savoir plus : Texte de l'appel à télécharger

Pour déposer votre candidature : Formulaire de candidature

Vous pouvez contacter  à la FRB pour en savoir sur ces deux appels.  

European Knowledge and Learning mechanism to Improve the Policy-Science-society interface on biodiversity and Ecosystem services


Objectifs d’EKLIPSE

  1. Mettre en place un modèle de gouvernance léger et transparent pour un mécanisme autonome et pérenne (self-sustainable) appuyant la décision basée sur les faits avérés, sur les thèmes de la biodiversité et des services écosystémiques, en Europe.
  2. Coordonner des approches innovantes et explicites (transparent) pour permettre aux acteurs venant des sphères scientifiques, politiques et sociétale de fournir ensemble des faits avérés permettant d’appuyer la prise  de décision.
  3. Promouvoir l’engagement efficace des acteurs de la société, des sciences et des politiques lors de consultations multi- et trans-disciplinaires afin d’identifier conjointement des priorités de recherche et des sujets émergents sur les thèmes de la biodiversité et les services écosystémiques.
  4. Améliorer la collaboration avec les réseaux qui détiennent des connaissances pouvant avoir un impact sur la biodiversité et les services écosystémiques
  5. Encourager le débat sociétal et les échanges avec les décideurs politiques et les chercheurs, dans le domaine de la biodiversité et des services écosystémiques.

Eklipse en bref :

  • Call H2020 : Sc5-10c-2015
  • Référence du projet : 690474
  • Date de mise en œuvre : 01/02/2016 > 01/02/2020
  • Durée de mise en œuvre : 48 mois

  • Type de financement : H2020
  • Type d’action : CSA (actions de soutien et de coordination)
  • Budget total pour EKLIPSE : 2 997 272,50 €
  • Budget alloué à la FRB : 228 382,50 €  (dont sous-traitance)
  • Taux de financement : 100% par H2020

La FRB centre français de la Collaboration for Environmental Evidence

Depuis août 2015, la FRB a rejoint le réseau des centres dédiés au développement et à la promotion des revues systématiques pour la gestion environnementale. Elle est ainsi devenue le premier centre francophone. La FRB ne réalise pas directement de revues systématiques mais peut réaliser des études de faisabilité, organise des formations, vient en appui des équipes qui mènent de tels projets (tutorat) et travaille à la co-construction et au financement d’appels à projets encourageant cette méthode.

Appel à propositions pour une revue systématique "Antibioresistances et environnement"
Un appel est lancé par le ministère chargé de l'environnement et la FRB pour constituer une équipe pour une revue systématique sur "antibioresistances et environnement"
Plus d'information ici

Première conférence internationale de la Collaboration for Environmental Evidence : « Better Evidence, Better Decisions, Better Environment »
Du 25 au 27 août 2016 à Stockholm, Suède.
Plus d'information :

Les revues systématiques

Méthode de collecte, d’évaluation et de synthèse des connaissances scientifiques et techniques qui s’est développée initialement dans le domaine des sciences médicales, puis des sciences sociales, puis celles de l’environnement. Les revues systématiques ont pour ambition de tenir compte de l’ensemble des connaissances disponibles pour répondre à un besoin de connaissances présenté sous la forme d’une question structurée en éléments précis. Il s’agit ici d’appuyer la décision en fournissant des arguments étayés qui montrent l’existence de faits avérés ou, au contraire, soulignent les lacunes de connaissances et les priorités de recherche. Bien souvent dans le domaine de l’environnement, la grande diversité des approches rend la synthèse quantitative délicate (voir les travaux de notre centre d’analyse et de synthèse, le CESAB). Les revues systématiques peuvent inclure des analyses quantitatives (méta-analyses, modèles, etc.) mais aussi qualitatives et narratives afin de décrire l’ensemble du paysage des connaissances à un moment donné. Initialement exigeantes en terme de temps et de ressources, elles sont faciles à mettre à jour au fur et à mesure de l’apparition de nouvelles connaissances et contribuent ainsi à la genèse des « Evidence bases » sur lesquelles s’appuient de plus en plus de décideurs


 

 


Revues systématiques en France
(en lien avec la biodiversité et les services ecosystémiques)


Revues en cours

2014-2016 Projet COHNECS-IT (porteur SPN- MNHN)

Grâce a son partenariat avec le CILB (Club infrastructures linéaires & biodiversité, membre du COS de la FRB) et avec le programme ITTECOP du Ministère de l’Ecologie (MEDDE) la FRB a pu contribuer à la mise en place d’un appel à revue systématique au sein de l’appel à projet de recherche lancé en 2014 par ces trois structures. C’est le MNHN (Service du Patrimoine Naturel) et ses partenaires qui en ont été les lauréats et qui mènent actuellement une revue systématique intitulée « COnnectivité longitudinale et potentiel d’Habitat des dépendances vertes en fonction de leur Nature, des Espèces et du Contexte : une revue Systématique sur les Infrastructures de Transport ». La FRB a assuré la formation et joue un rôle conseil régulier auprès de l’équipe (tutorat) sur la méthode des revues systématiques.

2014-2016 Projet Sylviculture tropicale (porteur CIRAD)

Dans le cadre de son programme « Evidence-based Forestry) lancé en 2013, le Centre International pour la Forêt (CIFOR) finance 18 revues systématiques dont l’une est menée par le CIRAD (équipe de P. Sist) et 8 partenaires internationaux. Le thème en est l’évaluation comparée de l’efficacité des pratiques sylvicoles pour l’accroissement de la production de bois et la conservation des forêts tropicales naturelles. La FRB intervient en appui technique auprès du responsable scientifique (P. Sist).

  • Lire le protocole de la revue (à venir)

 

Autres travaux utilisant tout ou partie de la méthode

Acidification des océans

Une analyse rapide de la bibliographie récente, en particulier les publications issues d’équipes française, a servi de réflexion pour la mise en œuvre d’un appel à idées sur l’acidification des océans par le Ministère de l’Ecologie (MEDDE)

  • Pour en savoir plus (à venir)

Etude juridique sur la filière ostréicole (partie environnementale)

Une recherche bibliographique organisée sur les principes des revues systématique a permis de mettre en lumière un manque de publications scientifiques sur le thème de l’impact des huitres triploides sur leur environnement, y compris les huitres sauvages des bassins de captage.

 

La FRB centre français de la Collaboration for Environmental Evidence

Depuis août 2015, la FRB a rejoint le réseau des centres dédiés au développement et à la promotion des revues systématiques pour la gestion environnementale. Elle est ainsi devenue le premier centre francophone. La FRB ne réalise pas directement de revues systématiques mais peut réaliser des études de faisabilité, organise des formations, vient en appui des équipes qui mènent de tels projets (tutorat) et travaille à la co-construction et au financement d’appels à projets encourageant cette méthode.

Les revues systématiques

Méthode de collecte, d’évaluation et de synthèse des connaissances scientifiques et techniques qui s’est développée initialement dans le domaine des sciences médicales, puis des sciences sociales, puis celles de l’environnement. Les revues systématiques ont pour ambition de tenir compte de l’ensemble des connaissances disponibles pour répondre à un besoin de connaissances présenté sous la forme d’une question structurée en éléments précis. Il s’agit ici d’appuyer la décision en fournissant des arguments étayés qui montrent l’existence de faits avérés ou, au contraire, soulignent les lacunes de connaissances et les priorités de recherche. Bien souvent dans le domaine de l’environnement, la grande diversité des approches rend la synthèse quantitative délicate (voir les travaux de notre centre d’analyse et de synthèse, le CESAB). Les revues systématiques peuvent inclure des analyses quantitatives (méta-analyses, modèles, etc.) mais aussi qualitatives et narratives afin de décrire l’ensemble du paysage des connaissances à un moment donné. Initialement exigeantes en terme de temps et de ressources, elles sont faciles à mettre à jour au fur et à mesure de l’apparition de nouvelles connaissances et contribuent ainsi à la genèse des « Evidence bases » sur lesquelles s’appuient de plus en plus de décideurs

 


Revues systématiques en France
(en lien avec la biodiversité et les services ecosystémiques)


Revues en cours

2017-2020 Projet BIODIVERSITE ET SANTE 

L’effet de l’exposition à des espaces naturels sur la santé physique et mentale est connu depuis un certain temps, en particulier pour en souligner des effets positifs. Mais pour un décideur ou un gestionnaire, il s’agit de mieux comprendre quels types de nature ou quelles composantes des espaces naturels provoquent ces effets positifs ou négatifs, afin de pouvoir mettre en œuvre des actions, des plans de gestion, intégrant ces connaissances. Dans le cadre du programme H2020 EKLIPSE, la requête du Ministère de l’Ecologie a été retenue. Un groupe d’expert va se pencher sur cette question des types et des composantes pour réaliser une revue critique des connaissances existantes et consulter les acteurs de la santé.

  • Pour en savoir plus (à venir, le cahier des charges, le groupe d’expert, le protocole…)

2017-2018 Projet ANTIBIORESISTANCE

Courant 2016 un appel à projet de revue systématique a été monté conjointement par le Ministère en charge de l’Ecologie et la FRB, en lien avec le 3e plan national Santé et Environnement (PNSE3). Un consortium prestigieux s’est porté candidat pour mener ce travail. Les travaux démarrent courant mars 2017 grâce au recrutement d’une post-doctorante. Il s’agit ici d’examiner la littérature scientifique et technique afin d’identifier des solutions efficaces pour lutter contre la contamination des milieux naturels en antibiotiques, résidus et bactéries antibio-résistantes.

  • Pour en savoir plus (appel à proposition (PDF), à venir : composition du groupe d’expert, protocole…)

2014-2017 Projet COHNECS-IT (porteur SPN- MNHN)

Grâce a son partenariat avec le CILB (Club infrastructures linéaires & biodiversité, membre du COS de la FRB) et avec le programme ITTECOP du Ministère de l’Ecologie (MEDDE) la FRB a pu contribuer à la mise en place d’un appel à revue systématique au sein de l’appel à projet de recherche lancé en 2014 par ces trois structures. C’est le MNHN (Service du Patrimoine Naturel) et ses partenaires qui en ont été les lauréats et qui mènent actuellement une revue systématique intitulée « COnnectivité longitudinale et potentiel d’Habitat des dépendances vertes en fonction de leur Nature, des Espèces et du Contexte : une revue Systématique sur les Infrastructures de Transport ». La FRB a assuré la formation et joue un rôle conseil régulier auprès de l’équipe (tutorat) sur la méthode des revues systématiques.

2014-2017 Projet Sylviculture tropicale (porteur CIRAD)

Dans le cadre de son programme « Evidence-based Forestry) lancé en 2013, le Centre International pour la Forêt (CIFOR) finance 18 revues systématiques dont l’une est menée par le CIRAD (équipe de P. Sist) et 8 partenaires internationaux. Le thème en est l’évaluation comparée de l’efficacité des pratiques sylvicoles pour l’accroissement de la production de bois et la conservation des forêts tropicales naturelles. La FRB intervient en appui technique auprès du responsable scientifique (P. Sist).

Pour en savoir plus : protocole de la revue

 

Autres travaux FRB utilisant tout ou partie de la méthode

Acidification des océans

Une analyse rapide de la bibliographie récente, en particulier les publications issues d’équipes française, a servi de réflexion pour la mise en œuvre d’un appel à idées sur l’acidification des océans par le Ministère de l’Ecologie (MEDDE)

  • Pour en savoir plus (à venir)

Etude juridique sur la filière ostréicole (partie environnementale)

Une recherche bibliographique organisée sur les principes des revues systématique a permis de mettre en lumière un manque de publications scientifiques sur le thème de l’impact des huitres triploides sur leur environnement, y compris les huitres sauvages des bassins de captage.

 

CEE 2018

2ème conférence internationale de la
Collaboration for Environmental Evidence
"Les revues systématiques pour la gestion environnementale"

16-20 Avril 2018 – Ecole des Ponts Paris Tech, Champs-sur-Marne, Paris

La FRB et la Collaboration for Environmental Evidence organisent en partenariat la 2ème conférence internationale sur les méthodes d'évaluation et de synthèse de connaissances, avec un focus tout particulier sur les revues systématiques et cartographies systématiques.


Cette conférence réunira les acteurs de la prise de décision pour la conservation de la biodiversité, la gestion durable de l'environnement, incluant les aspects sociétaux et économiques. A travers la présentation de résultats obtenus par la méthode des revues systématiques, les scientifiques, parties prenantes, responsables politiques, étudiants, experts méthodologiques (dont documentalistes, statisticiens...), pourront échanger sur les enjeux et les difficultés de la prise en compte des connaissances dans la décision, en particulier lorsque ces connaissances sont multiples, disparates, et parfois controversées.


La conférence se déroulera sur :

  • deux jours d'ateliers de formation
  • trois jours de présentations (orales, posters), tables-rondes et autres activités

 

A RETENIR

Proposer :

  • une session thématique avant le 15 novembre 2017
  • un atelier de formation avant le 15 novembre 2017

Ces  propositions doivent être envoyées à

  • une présentation orale ou un poster : avant le 15 décembre 2017

Les résumés pour les présentations orales ou les posters doivent être déposés sur la plateforme de la conférence https://cee2018.sciencesconf.org

Confirmation de l'acceptation : 

  • d'une session thématique : 1er décembre 2017
  • d'un atelier de formation : 1er décembre 2017
  • d'une présentation orale ou d'un poster : 10 janvier 2018

Ouverture des inscriptions : décembre 2017

Inscription "lève-tôt" (prix réduits) : avant février 2018



 
 

 


Objectifs de la Conférence

La conférence internationale CEE2018 a pour objectif de mieux faire connaitre les revues systématiques et cartographies systématiques de connaissances dans le monde et, parce qu'elle est accueillie en France, tout particulièrement dans les pays francophones.

Elle promeut la décision fondée sur les faits avérés (démontrés scientifiquement) et veut faciliter la mise en œuvre de synthèses partout dans le monde, ainsi que leur diffusion et leur utilisation pour une meilleure gestion de l'environnement, en particulier pour la protection de la biodiversité et l'utilisation durable des ressources, au bénéfice du plus grand nombre.


La conférence permettra de se former à ces approches et aux outils qui les accompagnent, d'écouter les résultats de revues systématiques sur des sujets environnementaux très variés, d'examiner ensemble la manière de prendre en compte ces résultats et la démarche systématique dans des projets de politiques publiques et de décisions de gestion environnementales et ceci à toutes les échelles.

La Conférence ne porte pas sur la systématique des plantes ou des animaux (au sens taxonomique du terme).

 

 


Thèmes, approches et formats de présentations

 

Les propositions de présentations orales et posters doivent porter sur des sujets environnementaux, y compris l’utilisation durable des ressources (par ex. agriculture, foresterie, pêche…), et peut aborder des questions multi-disciplinaires (par ex. biodiversité et bien-être, biodiversité et santé, aide au développement, cycles de vie des produits, tourisme vert, eco-toxicologie, biotechnologies, etc.)

La présentation peut être axée sur une ou plusieurs des approches ci-dessous (liste non exhaustive)

  • La présentation des résultats de revues et cartographies systématiques
  • Les partenariats avec les décideurs et les usagers
  • L’identification des besoins d’évaluation des connaissances
  • La comparaison des méthodes d’évaluation des connaissances
  • La planification et le financement des évaluations
  • La formation des consortia, des réseaux de collaborateurs
  • Les leçons apprises de la conduite de revues et cartographies systématiques
  • L’impact des revues systématiques sur la décision
  • Les avancées méthodologiques et techniques pour la conduite de revues systématiques
  • Les initiatives pour le financement de revues systématiques



Instructions pour les propositions de contribution

Sessions thématiques

Les sessions thématiques sont des séries de présentations orales regroupées en une demi-journée ou une journée entière.

En proposant une session, vous vous engagez à assurer la coordination des présentations de collègues que vous aurez encouragés à participer afin de venir présenter leurs résultats ou leur expérience. Les sessions peuvent être construites autour d’un sujet environnemental (par exemple les résultats de revues systématiques menées sur la forêt, ou en sciences de l’éducation à l’environnement, etc. ) ou bien d’approches méthodologiques (progrès récents dans la conduite de méta-analyses, l’évaluation des risques de biais, les outils de visualisation des cartographies systématiques…) ou tout autre sujet lié à la décision et la gestion de l’environnement (par exemple les différents usages des revues systématiques, la constitution d’équipes projet, les aspects financiers…).

Les sessions peuvent être assorties de posters, tables-rondes, évènements médiatiques, déjeuners d’affaire, rencontre avec la presse ou évènements en ligne. Elles peuvent être reliées aux enseignements proposés durant la conférence. Vous êtes cordialement invité à nous proposer d’organiser une session thématique en nous envoyant votre suggestion d’ici le 15 novembre à .

Si votre proposition est retenue, tous les participants à votre session ainsi que vous-même serez conviés à soumettre un résumé (présentation orale ou poster) et à vous inscrire à la conférence en respectant les dates butoirs. Les sessions dont les participants n’auront pas soumis leur résumé ou ne se seront pas inscrits dans les temps impartis pourront être retirées du programme de la conférence.

Les propositions de session doivent comprendre les informations suivantes:

  • Titre de la session
  • Nom et prénom de l’organisateur, affiliation, coordonnées (avec email)
  • Durée de la session (1/2 journée, journée, autre), incluant si besoin le jour choisi (date) et le créneau horaire
  • Thème de la session et justification de la pertinence au regard des objectifs de la conférence (max 200 mots)
  • Résumé de présentation de la session (max 100 mots) qui sera utilisé pour présenter votre session
  • Liste des conférenciers de la session

 

Enseignements, ateliers de formation

Les enseignements sont des opportunités de se former ou de se perfectionner.

Il s’agit ici de proposer d’animer un atelier de formation, gratuit ou payant, qui permette de présenter à des étudiants, des confrères, des professionnels, de nouvelles méthodes, des techniques complémentaires (par exemple la théorie du changement), ou les derniers outils mis à la disposition de ceux et celles qui veulent réaliser des revues ou cartographies systématiques.

Ces enseignements devraient permettre l’échange d’expériences et faciliter le réseautage avec des personnes partageant les mêmes intérêts. Si vous souhaitez proposer un atelier de formation, merci de nous envoyer votre proposition avant le 15 décembre 2017 à avec les éléments suivants :

  • Titre du cours
  • Nom prénom de l’enseignant, affiliation et coordonnées complètes (incluant email)
  • Durée de l’enseignement
  • Résumé présentant l’enseignement (max 100 mots).
  • Types d’élèves et de participants attendus (débutants, expérimentés, etc.)
  • Nombre maximum de participants
  • Demandes quant à la salle ou l’équipement nécessaire (salle de classe ou tables-rondes, écrans, tableau, accès internet, ordinateurs…)
  • Budget (en euros) incluant la description de financements déjà disponibles pour couvrir les couts et le cout envisage de l’inscription au cours par participant.

Présentation orale ou poster

Vous êtes invités à proposer un résumé en vue d’une présentation orale ou d’un poster, avant le 15 décembre 2017, en le déposant sur la plateforme de la conférence: https://cee2018.sciencesconf.org. Un accusé de réception sera envoyé automatiquement. Si ce n’était pas le cas merci de nous contacter par courriel.

Deux présentations orales par intervenant sont acceptées au maximum. Tous les auteurs dont les résumés seront acceptés devront s’inscrire au congrès et avoir payé leur inscription dans sa totalité avant la date limite des inscriptions (février 2018). Si ce n’était pas le cas les organisateurs se réservent la possibilité de ne pas inclure ces présentations dans le programme de la Conférence. Le résumé pour une présentation orale ou un poster doit comporter les informations suivantes :

  • Présentation orale ou poster?
  • Langue de la présentation, besoin de soutien pour une traduction simultanée éventuelle
  • Titre (maximum 150 caractères espaces inclus)
  • Nom des auteurs, affiliation, contact (email, autre)
  • Résumé (max 150 mots)
  • Lien avec une thématique du congrès (voir menu déroulant)

Les présentations orales seront limitées à 20min (sauf plénières) dont 5 minutes de questions. Ces présentations seront regroupées par thème autant que faire se peut. Si votre présentation orale ne peut être retenue en tant que telle nous vous proposerons de présenter un poster. Toutes les présentations orales bénéficieront de la mise à disposition d’un ordinateur et d’un projecteur. Les instructions pour les présentations orales et les posters seront disponibles sur http://cee2018.sciencesconf.org.



Processus de sélection des contributions

Chaque proposition sera évaluée au moins par deux personnes du Comité scientifique de la conférence. Les propositions doivent s’inscrire dans les objectifs de la conférence et apporter une contribution intéressante à la promotion et au développement des revues et cartographies systématiques en tant qu’outil d’aide à la décision et à l’avancement des sciences de l’environnement. Les résumés qui pourraient donner lieu à des publications dans Environmental Evidence Journal seront encouragés (ceci inclue des articles méthodologiques, des commentaires, ainsi que des revues. Pour une idée de la variété des articles publiés, merci de consulter https://environmentalevidencejournal.biomedcentral.com/)