Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

Évènements FRB

Biodiversité et transition énergétique 
enquêtes sur des liaisons dangereuses
De la nécessité de concilier défi énergétique et préservation de la biodiversité

L’atténuation du changement climatique repose pour une large part sur la transition énergétique, c'est à dire l'abandon des sources d'énergie fondées sur le carbone fossile au profit des énergies renouvelables. C’est un objectif national et européen majeur suscite des développements technologiques et d'importants investissements. Or les infrastructures développées peuvent avoir des impacts multiples, et surtout non anticipés, sur la biodiversité et en particulier sur le fonctionnement des écosystèmes. Il est donc aujourd'hui indispensable de concilier défi énergétique et préservation de la biodiversité, cette dernière étant essentielle pour assurer le devenir de l'Humanité et garantir son bien-être.

La journée FRB réunit le 5 octobre prochain décideurs, grandes entreprises, associations, chercheurs et citoyens autour de cette question et les appelle à mettre en cohérence deux politiques publiques majeures, celle de la transition énergétique et celle de la préservation de la biodiversité. Elle interrogera également de grands acteurs industriels sur leurs actions pour concilier ces deux enjeux. Enfin, elle montrera comment la science apporte déjà des solutions pour une transition énergétique, écologique et solidaire.

Consultez le programme
Date : 5 octobre 2017
Adresse : Maison des océans - 195 rue Saint Jacques 75005 Paris

Cet événement est gratuit, l'inscription y est obligatoire, dans la limite des places disponibles.

 

Le rôle de l'échelle temporelle, des seuils critiques et des événements extrêmes dans la recherche sur l'impact climatique

avec Rita Adrian du Leibniz-Institute de l'écologie des eaux douces et des pêches continentales, Berlin, Allemagne

Le mardi 14 Novembre 2017, 11:00 - 12:00

Rita est professeur et chef de département au Leibnitz-Institut. Elle dirige le groupe de travail «Développement à long terme des lacs et impact du climat». Ses principales recherches portent sur les impacts du changement climatique sur les écosystèmes lacustres et l'établissement et le maintien de la biodiversité des eaux douces. Elle a publié plus de 80 articles de recherche.

La recherche écologique à long terme est devenue la pierre angulaire de l'effort scientifique visant à mieux comprendre les réactions des écosystèmes lacustres aux changements environnementaux. Pour comprendre les mécanismes qui sous-tendent ces réponses, il faut que les enregistrements des processus écologiques aient non seulement une durée suffisamment longue, mais aussi qu'ils soient recueillis à une résolution temporelle appropriée et pendant des périodes critiques au cours de l'année. Rita Adrian fonde ces arguments sur des études du site d'étude Müggelsee à Berlin, en Allemagne, ainsi que sur des informations provenant des lacs de la zone tempérée nord. Nous considérons les profils de réponse de l’écosystème lacustre au réchauffement à long terme en combinaison avec leurs réponses aux conditions météorologiques extremes, à court terme. Rita Adrian présentera quelques études de cas reliant la théorie écologique avec des données empiriques à long terme et expérimentales, touchant les effets du changement climatique global et des événements extrêmes sur les communautés planctoniques et le métabolisme lacustre, le rôle des seuils critiques et la question de savoir si nous pouvons prévoir des changements grâce à des indicateurs d'alerte précoce.

Adresse :
CEREGE Amphitheatre, Technopole de l’Arbois, Rue Louis Philibert, Aix-en-Provence
Cette présentation sera en anglais.


Inscription

 
Colloque CESAB
  1. Nom(*)
    Please let us know your surname.

  2. Prénom(*)
    Please let us know your first name.

  3. Organisme
    Please let us know your Institution.
  4. Email(*)
    Entrée non valide

  5. Souhaitez-vous une attestation de participation ?
    Entrée non valide

  6. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

 

 Colloques passés


Big Data & Biodiversité : quelle influence pour la prise de décision?

Colloque
8 juin 2017 INRA - 147 rue de l'Université - 75007 Paris

Amphithéâtre 110

Consultez le programme


Cet événement est gratuit, l'inscription y est obligatoire, dans la limite des places disponibles


La parole est donnée aux acteurs qui utilisent des données de recherche à des fins de connaissance, de compréhension de l'état et de la dynamique de la biodiversité et d'aide à la décision. Ce moment de dialogue et de rencontre est ouvert aux chercheurs, aux gestionnaires de territoires et aux décideurs.

A travers des présentations d’autres pôles de données, de systèmes d’observation, de groupes de travail nationaux et internationaux, d’acteurs de l’expertise et des politiques publiques, une réflexion collective sera menée sur les Produits & Services nécessaires aux utilisateurs - actuels et potentiels - du pôle national de données.
Il s'agit de recueillir les besoins, faire connaître des produits et services existants et de mettre en débat les priorités à développer au sein d'ECOSCOPE pour renforcer ses capacités d'appui à la recherche et à l'expertise.

Cette journée sera suivie d’un atelier le 27 avril, consacré au portail de métadonnées, afin d’échanger avec les utilisateurs, améliorer l’outil et envisager les développements futurs.

Adresses :
Le 26 avril au Siège de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) 147 rue de l'Université 75007 Paris Grand amphithéâtre
Le 27 avril à l'Institut des sciences de la communication(ISCC) 20 rue Berbier-du Mets 75013 Paris

Inscrivez-vous en remplissant ce formulaire

Voir les résumés et conclusions

Voir le programme

Voir la présentation des services et produits d'Ecoscope

Voir les informations pratiques

Le compte-rendu de la 4ème conférence pan-européenne des parties prenantes de l’IPBES (PESC-4), co-organisée par la FRB en tant que secrétariat du Comité français pour l’IPBES, est disponible sur le site du réseau régional des plateformes impliquées auprès de l’IPBES. Il témoigne d’une excellente coopération avec plusieurs structures européennes (Réseau-forum pour la recherche sur la biodiversité en Allemagne (NeFo) ; Plateforme belge pour la biodiversité ; Forum suisse pour la biodiversité…) qui est désormais bien établie et qui contribue de manière significative à la mobilisation de parties prenantes variées, y compris des pays d’Europe de l’est et du Caucase, qui sont encore peu représentés à l’IPBES. A titre d’exemple, 65% des participants à la PESC-4 ont indiqué qu’ils n’auraient pas commenté le deuxième projet de rapport hors du cadre de la conférence. La PESC-4 a également renforcé les liens entre décideurs, scientifiques et autres parties prenantes, en intégrant le dialogue régional sur le résumé pour décideurs organisé par les groupes d’appui technique (TSU) de l’IPBES pour le renforcement des capacités et pour l’évaluation régionale Europe et Asie centrale. Les contributions de la PESC-4 au programme de travail de l’IPBES ont été saluées par le Bureau et le Groupe d’experts multidisciplinaire de l’IPBES.

Contact

Agnès Hallosserie - FRB

+33 (0)1 80 05 89 32

 

 

A l’occasion des Journées FRB 2016, la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité s’associe à l’Iddri* pour organiser cet événement intitulé "L'influence du GIEC et de l'IPBES sur la prise de décision".

Les acteurs publics et privés recourent de longue date aux travaux de la recherche scientifique pour étayer la formulation et la mise en œuvre de leurs politiques et actions. Dans le cas des enjeux environnementaux mondiaux que sont le changement climatique et l’érosion de la biodiversité auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui, il est nécessaire de mobiliser et de synthétiser les connaissances de toutes les disciplines, de toutes les régions du monde et sous toutes les formes (scientifiques, pratiques, culturelles etc.).

Si les plateformes intergouvernementales, comme le Giec et l’IPBES, représentent des outils irremplaçables pour organiser la production de telles synthèses, elles constituent aussi des lieux où les représentants des gouvernements et les acteurs interagissent avec des experts du monde entier afin d’orienter leurs politiques et leurs actions pour stopper le déclin de la biodiversité.

Lors de la conférence publique organisée le 13 octobre, des scientifiques présenteront la façon dont leurs recherches ont évolué pour répondre aux questions sociétales posées par l’érosion de la biodiversité et le changement climatique, en participant notamment aux travaux du Giec et de l’IPBES. Les acteurs publics et privés, qui font face à ces grands enjeux environnementaux, auront quant à eux l’occasion d’analyser comment ils peuvent participer à ces recherches et les utiliser dans le cadre de leurs activités.

Le lendemain, les experts français participant au Giec et à l’IPBES échangeront sur leur expérience au sein de ces plateformes internationales. Une occasion renouvelée de renforcer les relations entre les chercheurs travaillant sur deux questions environnementales étroitement liées.

Le programme détaillé de la conférence publique
(présentant notamment le résumé des interventions
et la biographie des intervenants)

Le discours d'ouverture des Journées, par Jean-François Silvain

Le regard de Frédéric Denhez sur les échanges du 13 octobre

Compte rendu des rencontres IPBES-GIEC du 14 octobre

 

 


* Institut du développement durable et des relations internationales

le 11 décembre

au Bourget à l'Espace Générations Climat (EGC), salle 8

de 15h15 à 16h45

en partenariat avec le Conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité et le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

CSPNB logo CS-patrimoine-naturel-biodiversiteLogo MEDDE rvb


Programme :

Les liens entre biodiversité et changement climatique

  • Yvon Le Maho (président du CSPNB, Université de Strasbourg)
  • David Cooper (secrétaire adjoint de la convention sur la diversité biologique, CDB)

Impact du changement climatique sur la biodiversité

  • Impact sur le milieu marin Michel KULBICKI (IRD)

Impact de la biodiversité sur le changement climatique

  • Cycle de l’eau Wolfgang Cramer (Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie Marine et Continentale)

Biodiversité et atténuation du changement climatique

  • Sol : compartiment essentiel dans la régulation des émissions de gaz à effet de serre Claire CHENU (ambassadrice internationale des sols, AgroParisTech)

Biodiversité et adaptation au changement climatique

  • Le changement climatique et les réseaux écologiques Julien TOUROULT (SPN MNHN)

Conclusion

  • Paul Leadley (Université Paris-Sud) et un représentant du MEDDE

Des mini-films serviront d’illustrations aux propos.