Rss@FRBiodiv

Appel à projets

 

Appel à projet du programme GICC "adaptation au changement climatique"

Le programme de recherche GICC vous informe du lancement de son 11ème appel à propositions de recherche sur le thème de « l’adaptation au changement climatique dans la transition écologique ». Cet appel se positionne dans la dynamique de l’accord de Paris conclu fin 2015 dans le cadre de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique.

Le texte de l'appel invite notamment à proposer des projets de recherche permettant d'étudier le rôle éventuel et le poids des questions climatiques dans diverses politiques institutionnalisées de gestion de l’eau, des sols, de l’énergie, de l’habitat, de la biodiversité, forestières et agricoles, etc.

L’APR GICC 2016 est plus particulièrement focalisé sur des recherches sur l’adaptation au changement climatique, notamment dans ses déclinaisons et spécificités territoriales.
L’adaptation au changement climatique est considérée pour cet appel dans une conception élargie à l’adaptation aux changements globaux. L'appel vise à promouvoir les recherches qui s’intéressent aux changements d’échelles spatiales et temporelles, requis pour penser les politiques d’adaptation au changement climatique dans le contexte de la politique de transition écologique et du nouveau plan d'adaptation au changement climatique.

Cet appel à projet résulte d'un partenariat spécifique entre le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer (MEEM) et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), et d’une consultation de l'Agence nationale de la recherche (ANR).

La date de clôture est fixée au 15 octobre 2016.

Plus d’information

La FRB lance l’appel à projets de recherche 2015 de son CEntre de Synthèse et d'Analyse sur la Biodiversité (CESAB).

Depuis 2010, l’objectif du CESAB est de soutenir des projets de recherche sur la biodiversité qui valorisent des données déjà existantes. Le CESAB fournit à des groupes d’experts les moyens et infrastructures nécessaires qui leur permettent de mettre en commun des jeux de données et de conduire des réflexions poussées autour de nouveaux concepts, afin de répondre à des questions de recherche cruciales sur tous les aspects de la biodiversité. Il finance directement ou avec des partenaires des groupes d’experts pour des projets dont la durée est généralement de trois ans.

Le CESAB participe au développement de la recherche sur la biodiversité dans des domaines aussi variés que la conservation de la biodiversité, l’usage et la gestion de la biodiversité, l’analyse des fonctions écologiques et des services écosystémiques que l’Homme retire de la biodiversité, les dimensions évolutives de la biodiversité, les relations biodiversité-activités socio-économiques.

L'appel est clos et les résultats sont en cours de notifications aux participants. 

Texte de l’appel à projets 2015 (Fr) / (En) / Recommandations (En)

 

logo biodivERsA final version26 projets présélectionnés pour un financement de plus de 33 millions d’euros !

Dans le cadre du soutien régulier à la recherche transnationale sur la biodiversité et les services écosysmémiques en Europe, le réseau BiodivERsA a lancé en mai 2015, conjointement avec la Commission européenne, un appel à projets de recherche pour :

  • soutenir la recherche portant sur la compréhension et la gestion des dynamiques de la biodiversité
  • améliorer le fonctionnement des écosystèmes et la fourniture de services écosystémiques dans un contexte de changement global.

Soutenu par 24 organisations de financement nationales, dont l’Agence Nationale de la Recherche en France, et régionales de 15 pays différents, cet appel a été cofinancé par la Commission européenne. Il portait sur les deux thèmes suivants:

  • Thème 1 : Comprendre et gérer les dynamiques de la biodiversité des sols et sédiments pour améliorer le fonctionnement des écosystèmes et la fourniture de services
  • Thème 2 : Comprendre et gérer les dynamiques de la biodiversité des paysages terrestres, fluviaux et marins (connectivité des habitats, infrastructures vertes et bleues, villes durables) pour améliorer le fonctionnement des écosystèmes et la fourniture de services

En suivant strictement le classement établi par un comité d’évaluation indépendant jugeant de la qualité scientifique des propositions et de leur impact sociétal, le comité de pilotage de l’appel (composé des partenaires de BiodivERsA participant à l’appel) a présélectionné les 26 premiers projets et les a recommandé pour un financement de plus de 33 millions d’euros (plus de 33 millions d’euros de contributions directes des agences de financement ; montant total des projets présélectionnés : plus de 52 millions d’euros)

D’un point de vue académique, les 26 projets présélectionnés sont excellents. Ils couvrent un large éventail de disciplines (des sciences sociales aux sciences naturelles) et abordent une diversité de questions scientifiques et sociétales urgentes.

Parmi eux, 9 portent sur le thème 1 et 17 sur le thème 2.

La liste finale des projets financés sera connue définitivement au plus tard en octobre 2016, en fonction des décisions de financement nationales prises par les partenaires de BiodivERsA.

 

 


 

Liste des 26 projets présélectionnés :

BEARCONNECT - Connectivité fonctionnelle et durabilité écologique des réseaux écologiques européens - une étude de cas avec l'ours brun

BIO-TIDE – Le rôle de la biodiversité microbienne dans le fonctionnement des sédiments marins intertidaux

BIOGEA – Evaluer les gains de biodiversité dans l’agriculture européenne avec le verdissement de la PAC

BIOINVENT - Bio-inventaire générique de la diversité fonctionnelle microbienne du sol dans les écosystèmes des prairies permanentes en fonction des gradients de climat et gestion

BIOVEINS - Connectivité des infrastructures vertes et bleues: des veines vivantes pour des villes saines et respectueuses de la biodiversité

CLIMARCTIC – Les impacts du changement climatique sur les microbiomes des sols et lacs arctiques

CROSSLINK – Comprendre les liens inter-habitats dans les infrastructures vertes et bleues pour optimiser la gestion de la biodiversité, des services écosystémiques et de leurs multiples utilisations par l’Homme

DIGGING_DEEPER - Diversification des agroécosystèmes: approfondir d’avantage

ENABLE - Favoriser les infrastructures vertes et bleues dans des régions socio-écologiques complexes - des solutions systémiques pour des problèmes épineux

FUNGREEN – Connectivité fonctionnelle et infrastructure verte

GREENFUTUREFOREST – Scénarios pour une future infrastructure verte forestière durable

IMAGINE – Gestion intégrée de la multifonctionnalité des infrastructures vertes, de l’intégrité des écosystèmes et des services écosystémiques: de l'évaluation à la réglementation dans les systèmes socio-écologiques

INFRAGECO - Inférence, fragmentation, génomique et conservation

MARFOR - Variabilité fonctionnelle et dynamique des réponses des forêts marines au changement global

ODYSSEUS – Entre Scylla et Charybdis - gestion de la connectivité pour les poissons d'eau douce

OSCAR – Optimiser la configuration des bandes tampons riveraines boisées le long des rivières pour renforcer la biodiversité et les services écosystémiques

PERCEBES – Outils pour la transition vers la gestion spatiale des ressources côtières: la pêche de la balane en Europe du Sud-Ouest

REPEAT - Restauration et prévision de la formation des tourbières dans les marais - relier la diversité des traits fonctionnels des plantes au processus biogéochimiques et biologiques des sols

RESERVEBENEFIT – Evaluer et gérer la connectivité dans un réseau d’aires marines protégées pour maintenir la diversité génétique et fournir du poisson au-delà des limites de l’air protégée

SOILCLIM – Gérer la biodiversité et les services écosystémiques du sol dans les agroécosystèmes d’Europe confrontés au changement climatique

SOILFOREUROPE - Prédire la biodiversité et le fonctionnement des sols forestiers européens sous l’influence du changement climatique

SOILMAN – Les services écosystémiques favorisés par la diversité du biote du sol – les comprendre et les gérer

SPONFOREST - Démêler le potentiel de création spontanée des forêts pour améliorer le fonctionnement et les services rendus par les écosystèmes dans des paysages dynamiques

URBANGAIA – Gérer la biodiversité urbaine et les infrastructures vertes pour augmenter la résilience des villes

URBANMYCOSERVE – Comprendre et gérer les communautés de champignons urbains Ectomycorrhizal pour augmenter l’état de santé et la provision de services écosystémiques des arbres urbains

WOODNET – Les modèles et processus de connectivité le long d'un gradient de paysages européens ayant une végétation ligneuse et une hétérogénéité spatiale

 

 

 


 

Pour plus d'information, consultez le site BiodivERsA (en anglais)

 

 

nord-pas-de-calais

  

 

Pour la cinquième année, la Région Nord-Pas de Calais, en partenariat avec la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité, lance un appel à projets de recherche Biodiversité.

 

Après 4 éditions successives et le financement de 33 projets de recherche, la Région lance une nouvelle édition de son appel à projets de recherche "Biodiversité", en partenariat avec la Fondation pour la recherche sur la biodiversité et le GIS Biodiversité Nord-Pas de Calais.

Il vise à soutenir des projets de recherche menés sur le territoire régional conduits par des consortiums constitués de laboratoires (du Nord-Pas de Calais ou d'autres régions) et de partenaires non académiques.

L’enjeu du présent appel à projets est, d’une part, de renforcer les connaissances et de continuer à soutenir des travaux de qualité pour atteindre un bon niveau expertise en région Nord-Pas de Calais et, d’autre part, de soutenir des projets sur des thématiques plus émergentes.
 

Trois grandes thématiques sont proposées :

  • Le fonctionnement des systèmes écologiques dans une région très anthropisée ;
  • Les outils permettant de restaurer la biodiversité et le fonctionnement des milieux, de maintenir et renforcer les systèmes écosystémiques ;
  • Les facteurs nécessaires à la mise en oeuvre de ces outils.


 Lettre d’intention à remettre pour le 29 juin 2015
 

Consulter l'appel à projets sur le site de la Région


Contact :
Marion Veyrières
Conseil régional Nord-Pas de Calais
Direction de l’environnement
151, avenue du Président Hoover
59555 Lille Cedex

dangerLa continuité géographique et écologique est essentielle pour maintenir la biodiversité  locale. L’aménagement et l’entretien des infrastructures linéaires (routes, lignes électriques ou de gaz, voies ferrées, ...) peuvent jouer un rôle important pour réduire l'impact de la fragmentation et de la perte d’habitat causées par la création de ces infrastructures. Il est par exemple possible de créer des habitats refuges, des sources de nourriture, des voies de dispersion et de colonisations, qui aident au maintien de la biodiversité le long des infrastructures linéaires. Des travaux de recherche visent à évaluer la pertinence de ces aménagements vis-à-vis de leurs objectifs.

Conscients de l'importance de ces enjeux et pour faire face aux pressions réglementaires et sociétales, le Club infrastructures linéaires et biodiversité (CIL&B*), en partenariat avec le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE) (programme ITTECOP) et la FRB, ont lancé un appel à projets de recherche en 2014. Cet appel a entre autres objectifs d'encourager la transmission des résultats de la recherche pour appuyer les décisions des politiques publiques et celles des maîtres d’ouvrages.

La FRB assure l'instruction et la gestion administrative des conventions et financements pour les projets de recherche retenus et copilote l’appel à projets, la mise en œuvre et l’animation d’une revue systématique, en coordination avec les membres du CIL&B et ITTECOP.

Pour en savoir plus sur l'appel à projets