Rss facebook-picto @FRBiodiv linkedin instagram-picto

Actualités

À l’occasion de la publication des rapports de l’Évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques (EFESE), consacrés aux six grands types d’écosystèmes présents à l’échelle nationale, la FRB a synthétisé les principaux biens et services associés à chacun d'eux.

À l'échelle de la France, le programme EFESE, porté par le ministère en charge de l'environnement, constitue une démarche analogue à celle de l'IPBES, la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques.
 

Les écosystèmes agricoles
Article écrit par Hélène Soubelet, directrice de la FRB, et Marilda Dhaskali, chargée de mission "politiques publiques" à la FRB

Entre le maintien de la production agricole et la préservation de la biodiversité, peut-on trouver un compromis ? L’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques (EFESE) rend compte dans son rapport sur les écosystèmes agricoles de cette double contrainte. À travers les services rendus par des espaces intégrant une grande diversité de cultures, de paysages et d’espèces auxiliaires de cultures, des pistes existent pour atteindre ce double objectif.

Lire l'article

EFESE FRB Ecosystemes agricoles

 

Les services rendus par les écosystèmes forestiers
Article écrit par Nicolas Baylé, chargé de mission scientifique en appui aux politiques publiques à la FRB

Comment se portent les forêts françaises ? Si depuis le milieu du 19e siècle les surfaces forestières ont régulièrement augmenté, leur état varie fortement sur l’ensemble du territoire. De nombreuses espèces de plantes, mammifères et oiseaux peuplant ces écosystèmes sont menacées. Néanmoins, le rapport de l’EFESE pointe des modes de gestion adaptés qui permettraient de préserver cette biodiversité et de garantir le large panel de services et de biens rendus par ces écosystèmes.

Lire l'article

Ecosystemes forestiers Nathan Horrenberger© Nathan Horrenberger

 

Écosystèmes rocheux et de haute-montagne français
Synthèse écrite par Sandra Lavorel, directrice de recherche au CNRS, et Emilie Crouzat, chercheuse à l’Irstea

Entre changement climatique, développement touristique et mutations de l’agriculture, que savons-nous de l’évolution des écosystèmes de haute montagne ? Le rapport de l’EFESE pointe le manque de connaissance sur ces risques cumulés, alors que 93 % de la surface de ces écosystèmes est reconnue comme d’intérêt pour la biodiversité. Sauvegarder les services que rendent ces milieux uniques est une préoccupation majeure pour le développement durable de ces régions.

Lire l'article

Ecosystemes rocheux Nathan Horrenberger
© Nathan Horrenberger

 

Les écosystèmes urbains
Article écrit par par Nicolas Baylé, chargé de mission scientifique en appui aux politiques publiques à la FRB

La nature en ville est un enjeu fort du 21e siècle. Pour améliorer le bien-être des citadins, protéger les populations face aux risques naturels ou encore atténuer le changement climatique, concilier densification urbaine et espaces de nature devient nécessaire. Le rapport de l'EFESE sur les écosystèmes urbains ouvre des pistes pour mieux intégrer la biodiversité et ses services au sein des villes.


Lire l'article

EFESE FRB Ecosystemes urbains

 

Les milieux marins et littoraux français et leurs services
Article écrit par Marilda Dhaskali, chargée de mission "politiques publiques" à la FRB

Les milieux marins et littoraux français abritent une biodiversité exceptionnelle, dont 80 % se situerait en Outre-mer, mais sont confrontés à un large panel de pressions d’origine humaine. Ces milieux sont pourtant sources de nombreux biens et services, tels que les produits de la pêche et la régulation du climat, et ont une valeur patrimoniale indéniable. Que préconise l’EFESE pour les sauvegarder ?


Lire l'article

EFESE FRB Milieux marins

 

Les milieux humides et aquatiques continentaux
Article écrit par Marilda Dhaskali, chargée de mission "politiques publiques" à la FRB

Lacs, rivières, marais ou encore canaux… les écosystèmes aquatiques ou humides abritent une grande biodiversité mais font partie des milieux les moins bien conservés en France. Pourtant, ils nous apportent de nombreux services tels que la régulation des crues et de la qualité de l’eau. Que préconise l’EFESE pour reconquérir ces milieux en danger ?


Lire l'article

EFESE FRB Milieux humides

À l’occasion de la sortie du nouveau rapport de l’IPBES sur l’état de la biodiversité mondiale prévu pour mai 2019, la FRB donne chaque mois la parole à des scientifiques qui travaillent sur les menaces qui pèsent sur la biodiversité, mais aussi sur les solutions pour y remédier.
Juristes, économistes, biologistes de la conservation sont autant de chercheurs qui offriront chacun un éclairage précis sur l’état et le devenir des espèces et de leurs écosystèmes.

Le quatrième thème abordé est celui de la pollution, considéré comme la 5e cause de perte de biodiversité dans le monde.

 

« Nous sommes inondés de plastiques, fermons le robinet ! »
Interview de Nathalie Gontard, directrice de recherche à l’Inra

Aujourd’hui, sur l’ensemble du globe, on compte en moyenne 15 tonnes de déchets plastiques accumulés par km2 ! L’utilisation massive de ces matériaux remonte seulement à l’après-guerre, mais se révèle déjà problématique. Les déchets plastiques sont voués à se désagréger sous forme de micro et nanoparticule, produisant une pollution aux particules fines dans tous les écosystèmes. Comment réagir face à cette inondation de plastiques ?
 

Lire l'article

IPBES 2019 plastiques couv

 

 

Nourrir la planète sans l’uniformiser : les dangers de la pollution à l’azote
Article écrit par Didier Alard, professeur à l’Université de Bordeaux

L'excès de nutriments comme l’azote peut être bon pour promouvoir les cultures, mais pas la biodiversité. Autrefois facteur limitant de notre agriculture, l’azote est aujourd’hui facilement accessible à travers l’utilisation d’engrais de synthèse. Son utilisation systématique entraine des fuites dans les eaux ou l’atmosphère, et bouleverse la composition des écosystèmes.

Lire l'article

IPBES 2019 azote couv

 

La pollution des écosystèmes et l’antibiorésistance, deux questions étroitement liées
Interview de Marion Vittecoq, chercheuse à la Tour du Valat

Aujourd’hui, plus de 12 000 personnes en France perdent la vie chaque année à cause de bactéries multirésistantes aux antibiotiques. Ce phénomène provient principalement de notre utilisation fréquente d’antibiotiques, mais également des pollutions diverses dans les milieux. Alors, quel rôle joue notre environnement dans la propagation de l’antibiorésistance ?

Lire l'article

IPBES 2019 antibioresistance couv

 

Évaluer l’état de santé des milieux aquatiques en Outre-mer : des outils basés sur la biodiversité
Article écrit par Olivier Monnier, chargé de mission à l’AFB

Pour protéger de la pollution la biodiversité exceptionnelle présente dans les eaux d’outre-mer, quoi de mieux que de s’appuyer sur les espèces elles-mêmes ? En suivant les communautés biologiques et leur état, il est possible de faire un diagnostic de la qualité de l’eau permettant de mieux intégrer toutes les pressions humaines qui pèsent sur elle. Découvrez comment sont construits de tels indicateurs.


Lire l'article

IPBES 2019 bioindicateurs OM couv

 

 

À l’occasion de la 7e session plénière de l'Ipbes, le CNRS organise deux journées de réflexions autour de la biodiversité les jeudi 25 et vendredi 26 avril prochain à Paris.

L'équipe du Cesab de la FRB y interviendra le vendredi après-midi pour un symposium sur "futur et perspectives pour l’analyse de la biodiversité à grande échelle".

 

Découvrez le programme complet et inscrivez-vous sur : https://biodiv-cnrs.sciencesconf.org/ 

 

bandeau site CONF BIODIV 2019 V4 

 

Samedi 27 avril prochain, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) et l'Agence française pour la biodiversité (AFB), avec le soutien de la Mairie de Paris, vous convient à la Maison des Océans (Paris V°) pour une soirée exceptionnelle consacrée à la biodiversité !

Nuit Biodiversite Facebook 2

Débattre et trouver ens​emble des solutions en faveur de la Biodiversité
Animée par Max Bird

 

Les théories de l’effondrement sont-elles réalistes ? Quelles sont les actions à mettre en place pour stopper le déclin de la biodiversité ? Les recommandations des scientifiques sont-elles applicables ?

Autant de questions majeures auxquelles des scientifiques de renommée internationale, de futurs avocats et le public seront amenés à répondre et à débattre.

Riche de ces échanges, le public sera invité à imaginer des solutions innovantes en faveur de la biodiversité au cours d’ateliers participatifs conçus pour la Nuit de la Biodiversité.

Le youtubeur, humoriste et amoureux de la nature, Max Bird sera présent tout au long de la Nuit pour l'animer et faciliter les échanges entre le public et les intervenants.

 

Pour plus d'informations :

Nuit Biodiversite Logos 2

Un des résultats majeurs de l’étude « Schémas spatiaux et temporels de blanchissement de masse des coraux pendant l’Anthropocène », publiée dans Science, est la mise en évidence de l’augmentation spectaculaire de la fréquence et de l’intensité des phénomènes de blanchissement corallien qui atteignent des niveaux très élevés et quasiment irréversibles.

"L’état futur des récifs et des services écosystémiques qu’ils fournissent aux populations dépendra de manière directe de l’évolution de nos émissions de gaz à effet de serre et de notre capacité à renforcer la résilience des coraux au blanchissement par la gestion des facteurs de stress locaux".

 

Accédez à la synthèse